Interview de Fernanda Lopes, présidente de la commission du centenaire de l'Opus Dei

Fernanda Lopes (Brasilia, 1986) est la présidente du comité initial mis en place pour le centenaire de l'Œuvre. Elle est membre du Conseil Central à Rome depuis septembre 2020.

Opus Dei - Interview de Fernanda Lopes, présidente de la commission du centenaire de l'Opus DeiFernanda Lopes (Brasilia, 1986) préside le comité du centenaire de l'Opus Dei.

En quoi consiste le travail de ce comité ?

Cette équipe est un comité initial. Il est constitué d'un petit groupe de sept personnes - trois hommes et quatre femmes, d'âges, de pays et de profils différents - qui travaillent et vivent à Rome. Pour le moment, nous avons l'intention de faire les premiers pas, suivant les lignes indiquées dans le récent message du prélat.

Quelles actions ou travaux ont déjà commencé ?

Le prélat, avec ses conseils (le Conseil central et le Conseil général), a défini l'objectif du centenaire, tel que décrit dans son message. Sur cette base, il appartient à ce comité de commencer à articuler les préparatifs. Les prochaines années seront des phases d'écoute, de réflexion et d'apprentissage. L'idée est que la participation des fidèles de l'Œuvre soit la plus large possible.

Le prélat fait référence dans son message au rôle fondamental des plus jeunes. Le comité a-t-il déjà travaillé sur ce sujet ?

Au sein du comité, nous espérons pouvoir compter sur la participation très active des jeunes. Je me sens aussi particulièrement interpellée, car nous qui sommes arrivés dans l'Œuvre au troisième millénaire, nous savons que nous sommes les protagonistes de ce moment historique.

Comment les informations sur les préparatifs seront-elles mises à jour ?

Comme je l'ai dit, pour l'instant, nous allons nous concentrer sur l'écoute et pas tellement sur l'organisation des activités. Mais lorsqu'il y aura des nouvelles importantes, elles seront publiées sur cette page web.