La Journée Ivoirienne de la Famille 2019

Comme chaque année, l’association Famille et Éducation a organisé une Journée Ivoirienne de la Famille, qui a eu lieu dans les installations de l’École MAKORÉ. Le sujet choisi pour les panels e les débats était « Mariage heureux, enfants épanouis ».

Opus Dei - La Journée Ivoirienne de la Famille 2019

C’est une grande occasion pour que de nombreuses familles se rencontrent, échangent sur des questions importantes liées à la vie en famille et à l’éducation des enfants et s’amusent ensemble.

Comme d’habitude, la Journée a commencé par la sainte messe, célébrée cette fois-ci (comme beaucoup d’autres fois par le passé) par Mgr Sanchez. Trois écrans géants permettaient aux nombreuses personnes présentes de suivre la cérémonie convenablement. Ils ont été par la suite très utiles pour suivre d’autres événements.

Après, la pause, le temps de prendre le petit déjeuner e de se saluer le uns le autres.

L’un des aspects centraux de ces Journées est toujours la conférence ou les conférences qui suivent. Cette fois-ci, Léonard et Valentine Koffi, Boris et Laure Houédou et Olivier et Arlette Yao ont développé les trois volets du sujet central de la Journée : « Qu’est-ce qu’un mariage heureux ? », « Le couple face aux contrariétés de la vie » et « Des enfants épanouis » respectivement. François Komoin officiait en tant que président de séance et. modérateur.

Avec une grande hauteur de mires réaliste et optimiste, le langage de celui qui s’adresse à des amis et la justesse de ceux qui parlent de l’expérience vécue qui fait l’objet d’une réflexion habituelle, les panelistes ont défini les contours du sujet, les objectifs envisageables, les difficultés qui peuvent se présenter et les solutions à mettre en œuvre.

Leurs contributions ont été suivies de questions et de suggestions de la part du public.

Tout cela s’adressait fondamentalement aux papas et aux mamans. Simultanément, les plus jeunes se regroupaient par tranches d’âge, les plus petits pour jouer, les autres dans des ateliers pour échanger et réfléchir aussi à des sujets liés à la vie de famille présente et future, selon l’optique et la problématique qui est propre à chaque tape de la vie. Très intéressant.

Juste après la clôture des panels et des différents ateliers, le repas et les nombreuses compétitions sportives, auxquelles ont participé tus les présents : cross, course de vitesse, football, pétanque, awalé, tennis e table…

L’un des concours qui a eu le plus grand succès a été celui de dance. Spécialement, les plus petits ont été très applaudis.

À la fin, la remise de prix.

Il était difficile de se quitter. La journée avait été si belle ! Alexandre, qui participait pour la première fois à une JIF, disait à Gilles : Il faudrait que ce genre de retrouvailles des familles ait lieu deux fois dans l’année ». Probablement nous étions très nombreux à penser la même chose.