Au fil de l’Évangile du mardi : Nous devons accepter l'invitation de Jésus à prendre le chemin qui mène à la vie.

Commentaire du mardi de la 12ème semaine du Temps ordinaire. "Entrez par la porte étroite." Le chemin étroit n'est pas facile, mais Jésus nous dit d'y entrer.

Opus Dei - Au fil de l’Évangile du mardi : Nous devons accepter l'invitation de Jésus à prendre le chemin qui mène à la vie.

Évangile (Marc 7,6.12-14)

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré ;
ne jetez pas vos perles aux pourceaux,
de peur qu’ils ne les piétinent,
puis se retournent pour vous déchirer.

Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous,
faites-le pour eux, vous aussi :
voilà ce que disent la Loi et les Prophètes.

Entrez par la porte étroite.
Elle est grande, la porte,
il est large, le chemin
qui conduit à la perdition ;
et ils sont nombreux, ceux qui s’y engagent.
Mais elle est étroite, la porte,
il est resserré, le chemin
qui conduit à la vie ;
et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. »



Commentaire

Cet évangile est divisé en trois phrases. Pour comprendre la première, nous devons examiner ce qui la précède immédiatement. Jésus vient de dire aux apôtres qu'ils ne doivent pas juger les autres, " de la manière dont vous jugez, vous serez jugés" (Mt 7,2). Jésus montre maintenant, dans une parenthèse, qu'il y a une différence entre le jugement et le discernement.

Le disciple doit faire de l'apostolat avec tout le monde sans exception. Mais certains non seulement n'écoutent pas, mais ridiculisent l'Évangile et commettent des blasphèmes. Si quelqu'un n'a d'autre but que de se moquer de l'Évangile et de son enseignement, dit Jésus, le disciple peut utiliser son jugement et concentrer son énergie sur les autres. Les personnes qui ont besoin d'entendre l'Évangile ne manquent pas.

Le discernement est, dans une certaine mesure, donné à chaque chrétien, et il permet au disciple d'atteindre ceux qui seront les plus réceptifs au message de notre Seigneur.

Le Seigneur revient de sa digression, et dans sa deuxième phrase, il se réfère au point principal de ne pas juger les autres, et montre comment cela s'inscrit dans un cadre plus large d'éthique, " Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous " (Mt 7,12).

La troisième et dernière phrase, "entrez par la porte étroite" (Mt 7,13), est un avertissement pour les indifférents, car la possibilité de se perdre est réelle, et en même temps une invitation pour ses disciples. Selon les mots du pape François : "Le Seigneur nous offre de nombreuses occasions de nous sauver et d’entrer à travers la porte du salut. Nous devons saisir les occasions de salut. Parce qu’à un certain moment, « le maître de maison se sera levé et aura fermé la porte » ( v. 25). Notre vie n’est pas un jeu vidéo ni un feuilleton télévisé; notre vie est sérieuse et l’objectif à atteindre est important: le salut éternel." (Pape François, discours de l'Angélus, 21 août 2016).