“Introduire le Christ parmi les pauvres”

C'est par "le sentier d'un mécontentement juste" que les masses sont parties et qu'elles sont en train de partir. Comme cela fait mal!... mais combien de gens déçus avons-nous fabriqués, parmi ceux qui se trouvent spirituellement ou matériellement dans le besoin! — Il faut introduire de nouveau le Christ parmi les pauvres et les humbles: c'est précisément chez eux qu'Il se trouve le plus à l'aise. (Sillon, 228)

Les pauvres, disait notre ami, sont mon meilleur livre de spiritualité et le motif principal de mes prières. J'"ai mal aux pauvres" et j'"ai mal au Christ" avec eux. Et, à cause de ce mal, je comprends que je L'aime et que je les aime.(Sillon, 827)

Notre-Seigneur Jésus a tant aimé les hommes qu'Il s'est incarné, qu'Il a pris notre nature, et a vécu au contact direct des pauvres et des riches, des justes et des pécheurs, des jeunes et des vieux, des Gentils et des Juifs.

Il a dialogué sans cesse avec tous: avec ceux qui L'aimaient bien, et avec ceux qui ne cherchaient que le moyen de fausser ses paroles, afin de pouvoir Le condamner.

 — Efforce-toi de te comporter comme le Seigneur. (Forge, 558)

Quelle joie, n'est-ce pas, d'éprouver de si près la pauvreté de Jésus?... Qu'il est beau de manquer même du nécessaire! Mais que ce soit comme Lui: d'une façon cachée et silencieuse. (Forge, 732)