Première messe à Paris d'un nouveau prêtre de l'Opus Dei

L’abbé Pierre Jourdan a célébré une première messe solennelle en la chapelle de la Rue du Bac, mercredi 27 juillet, à Paris.

L’abbé Pierre Jourdan, 38 ans, ordonné prêtre à Rome le 21 mai dernier par le prélat de l’Opus Dei, mgr Xavier Echevarria, a célébré sa première messe solennelle le mercredi 27 juillet, dans la chapelle de la Médaille Miraculeuse de la rue du Bac, à Paris. De nombreux fidèles l’entouraient, membres de sa famille et amis.

L’abbé Jourdan est ancien élève de l’Ecole Polytechnique, et diplômé de l’Ecole Nationale des Télécommunications. Il a travaillé pendant huit ans à France Télécom, sur la télévision numérique et Internet. Parti à Rome en octobre 2000, pour y poursuivre des études ecclésiastiques, il travaille actuellement à sa thèse de doctorat sur « La spiritualité du travail dans la Jeunesse ouvrière chrétienne ».

Il a choisi de dire sa première messe dans un sanctuaire connu internationalement comme lieu de pèlerinage, la Chapelle de la Médaille Miraculeuse, depuis qu’une religieuse de Saint-Vincent-de-Paul, Catherine Labouré, y a eu plusieurs visions de la Sainte Vierge, à partir du 18 juillet 1830. La dévotion à la Médaille miraculeuse, sous l’invocation de Marie, médiatrice de toutes grâces, était particulièrement chère au fondateur de l’Opus Dei, saint Josémaria Escriva (1902-1975), et à ses parents, José Escriva y Corzan et Dolorès Albas.

Au cours de son homélie, le jeune prêtre a commenté les textes du jour, en particulier la première lecture, tirée du livre de l’Exode. De même que Moïse avait un visage resplendissant après ses conversations avec Dieu – a dit en substance l’abbé Jourdan – le chrétien peut resplendir parmi ses frères les hommes, en particulier grâce à sa fréquentation de l’Eucharistie.

A la fin de la messe, le jeune prêtre, au pied de l’autel, a consacré son sacerdoce à la Vierge Marie. Le recteur de la basilique, qui concélébrait avec l’abbé Jourdan ainsi que six autres prêtres, a rappelé l’année jubilaire du sanctuaire, pour fêter le 175ème anniversaire des apparitions de la Vierge Marie.

Le lendemain, l’abbé Jourdan partait pour Labattut, sa ville natale, dans les Landes, où de nombreuses familles et amis l’attendaient.