« Les loisirs dans la vie Familiale : Pour ou contre la cohésion de la famille ? »

Tel a été l’intitulé de cette 4ème édition de la Grande conférence sur la Famille, organisée par le PRO-ACT (Professionnel Activities), ce samedi 26 mai au Centre Culturel Niéré sis à Riviera-Attoban Rue I10 (Cocody-Abidjan).

Opus Dei - « Les loisirs dans la vie Familiale : Pour ou contre la cohésion de la famille ? »

C’est à 9h qu’a débuté notre conférence prononcée par l’Abbé Abdoulaye SISSOKO Vicaire Régional de la prélature de l’Opus Dei en Côte d’Ivoire.

Comme pour les éditions précédentes, une quarantaine de jeunes gens, mariés pour la plupart, souriants et très intéressés, remplissait la salle.

La conférence a été précédée par la projection d’une vidéo de 13 minutes sur :’’comment éduquer des enfants qui réussissent sans trop les couver ?’’ de Julie LYTHCOTTE. Cette présentation qui proposait l’implication des enfants dans les tâches ménagères pour contribuer à leur bonheur, a introduit le développement que l’abbé Sissoko a fait par la suite, agrémenté par une présentation de diapositives.


D’entrée, le conférencier a exposé les grands axes de notre thème du jour à savoir :

Qu’entend-on par loisirs ?

Qu’elle est la place des loisirs dans la vie de l’homme ?

Quel est l’impact des loisirs sur la vie familiale ? Peut-on utiliser les loisirs au profit de la Vie de famille ?

Par la suite, il a défini les thèmes relatifs à notre thématique du jour afin de situer tous les participants. Ce sont : les loisirs, le temps libre, les distractions, les amusements et la famille. Tout au long de son exposé il en est ressorti notamment que sans les loisirs ou les temps libres, la vie serait impossible. Néanmoins, nos différents loisirs ou temps libres devraient comprendre une triple valeur afin de bien en tirer profit. Il s’agit : d’un temps de repos, de distraction et de développement.

Les loisirs dans la vie familiale

Le conférencier a encouragé les différents participants à la conférence à instaurer des moments de loisirs au sein de leur foyer respectif, tout en soulignant l’importance de les programmer, de tenir compte des goûts de chacun des membres de la famille.

Il a par ailleurs souligné que l’organisation d’un programme familial devrait répondre aux cinq clés suivantes :

  • Donner l’exemple,
  • Découvrir ce qui plaît aux autres,
  • Favoriser l’initiative,
  • Eviter les extrêmes (remplir tout le temps ou ne rien faire du tout),
  • Etablir un horaire.

Aussi, a-t-il conseillé de définir un horaire pour une utilisation prudente de la télévision, d’internet et des jeux vidéo et surtout, de créer avec les loisirs un cadre favorisant l’union, la communication et la participation de tous.



Nos enfants et les Loisirs

Concernant les loisirs pour les enfants, l’Abbé Sissoko a détaillé les différents types de jeux, à savoir : les jeux de satisfaction, les jeux cognitifs, les jeux de psychomotricités ou encore les jeux électroniques. Ces jeux développent chez les enfants de nombreuses aptitudes, telles que les valeurs éthiques, la maturité, l’interprétation des connaissances, des notions de logique, la régulation des émotions et l’expérience du respect des règles etc...

Ces aptitudes développées chez les enfants facilitent leur éducation, renforcent les liens affectifs ainsi que la fréquentation entre les parents et leurs enfants et créent des liens d’amitié forts. Pour ces raisons, il a encouragé les parents à s’impliquer davantage dans les loisirs de leurs enfants.

A la question de savoir si les loisirs sont pour ou contre la cohésion familiale, l’Abbé Sissoko a répondu en suggérant de trouver le juste équilibre entre les loisirs, la famille et le travail ainsi que la bonne mesure dans l’usage du repos et des jeux.

Il a terminé son exposé par une invitation aux parents : « les loisirs doivent être le cadre idéal pour transmettre les valeurs chrétiennes ». La conférence a donné lieu à de nombreux échanges et contributions.



C’est dans une bonne ambiance, autour d’un cocktail que les rideaux de cette 4ème édition de la Grande conférence sur la famille se sont refermés.

Rappelons, pour terminer, que PROACT est une initiative de l’Association Carrefour Jeunes, promouvant un cadre d’échanges pour la promotion de la formation professionnelle et culturelle des jeunes professionnels.


Vivement la 5e édition !

Pour lire le texte de la conférence, cliquez ici.