Pèlerinage à travers le monde avec saint Josémaria

Le pèlerinage, au mois de mai, est une coutume très enracinée au cœur de l’Église. Saint Josémaria a été un pèlerin parmi d’autres dans les sanctuaires mariaux les plus connus. Sur ses pas, de nombreuses personnes se rendent, au mois de mai, aux pieds de la Sainte Vierge. ​Aujourd’hui, il nous est matériellement impossible de nous déplacer trop loin. Toutefois, nous pouvons le faire de tout cœur, en partie grâce aux formidables outils numériques dont nous disposons.

Opus Dei - Pèlerinage à travers le monde avec saint Josémaria

Bien que des plans de déconfinement soient prévus presque partout, nous allons encore devoir patienter avant de pouvoir nous déplacer en toute normalité, comme avant la pandémie. Dans ces circonstances-là et afin de prier pour nos défunts, pour leur famille, pour la récupération rapide des malades et la fin du coronavirus, de nombreux sanctuaires, beaucoup d’églises, nous permettent aujourd’hui d’être connectés, avec leur tabernacle ou leur représentation de la Sainte Vierge.

En pèlerinage à travers le monde, mai 2020

L’Église a toujours consacré le mois de Marie à ces visites à la Sainte Vierge et invité les fidèles à lui vouer un temps spécial de dévotion, à méditer les dogmes concernant sa vie, à penser à ses apparitions, à considérer qu’elle est Médiatrice de toute grâce et un chemin sûr pour nous rapprocher du bon Dieu.

Dans sa récente lettre, le Pape nous conseille de dire le saint Rosaire chez nous, en famille. Le Rosaire est une prière catholique traditionnelle qui cherche à honorer la Sainte Vierge. C’est « la synthèse de l’Évangile tout entier », disait saint Paul VI.

En pèlerinage à travers le monde, mai 2020

Main dans la main, avec saint Josémaria

Avec deux étudiants, le fondateur de l’Opus Dei, très grand dévot de la Mère de Dieu, se rendit, en mai 1935, à la Chapelle de Notre-Dame-de-Sonsoles, à Avila, en Espagne, pour y dire les trois parties du Rosaire (les mystères joyeux, douloureux et glorieux). Après cette visite, il perçut le besoin de conseiller à ses filles et à ses fils, dans l’Opus Dei, la coutume de faire un pèlerinage au mois de mai pour honorer Marie.

En castillan, une « romeria », est le nom de l’ancien pèlerinage à Rome, que les fidèles - dits romeros, en castillan - faisaient sur le tombeau de Saint Pierre et de Saint Paul. La notion de pèlerinage s’élargit par la suite et actuellement les fidèles en font pour honorer la Sainte Vierge ou les Saints, dont ils sont dévots.

Dans ce document téléchargeable, vous trouverez des parcours virtuels de sanctuaires mariaux, dans les différents pays où s’est rendu saint Josémaria, “le saint de l’ordinaire”. Il vous permettra de vous unir, avec votre famille, avec des amis, à cette coutume du pèlerinage de mai, et de plonger, sans sortir de chez vous, dans le mois de Marie.

Autres articles intéressants :

Qu’est-ce que le rosaire ?, Comment réciter le chapelet ? lettre du pape François mai 2020, message du prélat du 29 avril 2020, dévotion à la Sainte Vierge au mois de mai