Message du Prélat (22 novembre 2020)

En la solennité du Christ Roi, Mgr Ocáriz nous invite à méditer quelques paroles de saint Josémaria pour que le Christ règne aussi en nous.

Lettres pastorales et messages
Opus Dei - Message du Prélat (22 novembre 2020)

Mes très chers enfants, que Jésus veille sur vous !

Voici quelques jours vous avez reçu ma longue lettre sur quelques caractéristiques de notre don à l'Œuvre. Ces mots pour vous encourager à continuer à la lire et à en approfondir le contenu. J'invite également les Coopérateurs et les jeunes de saint Raphaël à la lire attentivement : elle peut vous aider à mieux connaître l'Œuvre et à la considérer davantage comme vôtre.

Continuons de confier à notre Seigneur ceux qui ont reçu le diaconat hier dans des circonstances sanitaires particulières. Prions également à cause des souffrances que cette pandémie continue de provoquer dans les populations du monde entier. Aujourd'hui, Solennité du Christ Roi, méditons à nouveau ces paroles de saint Josémaria : « Pour qu'il règne en moi, j'ai besoin de sa grâce en abondance. C'est le seul moyen pour que tout, le moindre battement de cœur, le moindre souffle, le moindre regard, le mot le plus anodin, la sensation la plus élémentaire se transforme en un hosanna à mon Christ Roi » (Quand le Christ passe, n° 181).

Se sentir personnellement éloigné de cet idéal n'est pas une raison pour le considérer comme impossible ni pour se décourager. Si de notre côté nous cherchons à faire ce qui est bien, la grâce de Dieu identifiera progressivement notre cœur à celui de Jésus-Christ, peut-être sans que nous le remarquions.

Avec toute mon affection, je vous bénis

votre Père

Rome, le 22 novembre 2020