Une année témoigne de la dévotion envers saint Josémaria

Places dédiées au fondateur de l’Opus Dei

En 1992, le gouvernement nomma saint Josémaria citoyen d’honneur du Honduras. Quelques années après, la Mairie de Tegucigalpa lui consacra une rue de la ville. Maintenant, elle vient de lui dédier une place.

Au Salvador, il y a aussi, depuis la fin du mois de mai 2008, une place à Santa Ana dédiée à saint Josémaria avec le buste du fondateur de l’Opus Dei.

Célébrations eucharistiques en honneur de saint Josémaria

Le 26 juin, à l’occasion de la fête de saint Josémaria et lors du 80ème anniversaire de la fondation de l’Opus Dei, il y a eu des messes en l’honneur de saint Josémaria en peu partout. Dakar fut l’un des endroits à l’avoir ainsi fêté pour la première fois.

À la fin de ces cérémonies, les fidèles ont été souvent bénis avec la relique de saint Josémaria. Ce fut notamment le cas en Côte d’Ivoire .

Mgr Xavier Echevarría a encore une fois présidé à Rome la sainte Messe en l’honneur de saint Josémaria.

Burkina Faso, en Côté d'Ivoire et au Bénin ont été fidèles à ce rendez-vous www.josemariaescriva.info.

Le 80ème anniversaire de la fondation de l’Opus Dei a été fêté à Londres, Vilnius, Oporto et Trinidad, entre autres.

Représentations et sculptures de saint Josémaria

En l’église de Tous-les-Saints de Vilnius, en Lituanie, le cardinal archevêque Audrys Juozas Backis, à la fin de la messe du 6 octobre en l’honneur de saint Josémaria, bénit un tableau du fondateur de l’Opus Dei qui fut placé, à la vénération des fidèles, sur un mur latéral.

À l’occasion du sixième anniversaire de la canonisation de saint Josémaria à Koyattam, dans l’état de Kérala, au sud de l’Inde, on exposa le 6 octobre dernier à la vénération des fidèles, une statue du saint, en la chapelle de Chaithanya, Centre Pastoral de l’archidiocèse.

Le 21 septembre dernier, après 2 ans de travaux, les habitants du village Nkama-Bangala (« Cinq cent bâtons », en langue lari) ont célébré dans la joie la bénédiction de l’église Saint Josémaria Escriva.

Édition des livres de saint Josémaria en d’autres langues

Avec les nouvelles éditions en des langues déjà éditées, durant cette année, il y a eu la première édition de Forge en Russe.

Saint Rosaire, Aimer le monde passionnément ainsi que les homélies Vie de prière et Vers la sainteté éditées dans un recueil intitulé Dans l’intimité avec Dieu, ont été traduits en arménien.

Le 6 octobre la traduction de Chemin (« Divyapathä” ) en malayalam, langue locale parlée par plus de 32 millions de personnes, fut officiellement présentée en Inde.

La première édition slovène de Quand le Christ passe a été publiée par les éditions « Celjska Mohorijeva Druzba ».

Paroisses

Les fidèles eux-mêmes sont en train de construire la paroisse St Josemaria Church à Munyaka, au Kenya.

À Madrid, la paroisse Notre-Dame-des-Anges, dont saint Josémaria entendit les cloches lorsqu’il vit l’Oeuvre le 2 octobre 1928, dispose depuis cette année d’une chapelle dédiée à saint Josémaria avec une représentation du moment évoqué.

Films d’animation sur l’enfance de saint Josémaria

Rete 4, chaîne de télévision italienne, a diffusé un film d’animation sur l’enfance du fondateur de l’Opus Dei. Ce long métrage, permet d’apprécier l’ambiance d’amour et de foi où vivait la famille Escriva et les rapports de cet enfant avec ses parents, ses frères et sœurs, ses camarades de classe.

Nouvelle bande dessinée pour les plus jeunes

“Blanco y los viajes a Barbastro” (Blanco et les voyages à Barbastro) est le nouveau livre pour enfants édité au Pérou avec le récit de la petite enfance de saint Josémaria, fondateur de l’Opus Dei, de sa naissance à sa première communion.

Documentaires sur le message de saint Josémaria

Apprendre à aimer est un documentaire produit en Argentine avec des images sur le vif du fondateur de l’Opus Dei à Buenos Aires lors de son séjour en 1974, avec l’appui du témoignage des personnes qui l’ont personnellement rencontré ou connu grâce à son enseignement.

Dans la série La trace d’un saint (La huella de un santo), un nouveau reportage sur le séjour et les rencontres de saint Josémaria Escriva à Valence il y a déjà 36 ans a été présenté en cette ville début 2008.