L’Opus Dei aux USA

Le voyage du pape aux États-Unis est l’occasion de présenter brièvement l’Opus Dei dans ce pays.

Bref survol historique

Le travail apostolique de l’Opus Dei aux Etats-Unis a commencé avec l’arrivée à Chicago en 1949 d’un jeune physicien encore étudiant, Sal Ferigle , et de l’abbé Joseph Muzquiz , l’un des trois premiers prêtres de l’Opus Dei. Le premier Centre a été installé à côté de l’Université de Chicago.

Une réunion avec le prélat de l'Opus Dei lors de son voyage à San Francisco, en 2006

A l’heure actuelle, l’Opus Dei compte plus de 3 000 fidèles aux États-Unis. Un nombre encore plus important de personnes participent aux activités de formation spirituelle. Les activités se répartissent sur tout le territoire américain : de Boston à Miami, en passant par New York ou Princeton, à l’Est ; de San Francisco (Ouest) à Houston (Texas) au Sud, sans oublier Chicago et St-Louis dans le centre.

Les retraites spirituelles et les sessions de formation sont également organisées dans 7 centres de rencontres parmis lesquels Arnold Hall , Shellbourne , et Featherock Initiatives sociales et éducatives

Plusieurs membres de l’Opus Dei participent également à des actions en faveur de certaines populations défavorisées. Les programmes de soutien scolaire de « Midtown » et « Metro Centers » à Chicago ont aidé des milliers de jeunes africain-américains et hispaniques. Près de 95% des jeunes qui fréquentent ces deux programmes obtiennent leur diplôme de l’enseignement secondaire et 89% poursuivent leurs études dans l’enseignement supérieur (à comparer à la moyenne de 20% dans une même classe d’âge). Des programmes semblables existent également à New York dans le quartier du Bronx et à Washingon DC.

Midtown, du soutien scolaire pour enfants à Chicago

Des membres de l’Opus Dei collaborent avec d’autres personnes pour diriger un établissement d’enseignement supérieur, Lexington College qui dispense une formation spécialisée en éducation familiale et sociale, et cinq établissements d’enseignement secondaire : « The Heights » et « Oakcrest » à Washington, D.C.; « Northridge » et « The Willows » à Chicago et « Montrose School » à Boston.

L’Opus Dei prend aussi en charge la formation spirituelle de plusieurs résidences universitaires dont la plus importante est la résidence universitaire féminine « Bayridge » à Boston. D’autres résidences ouvertes aux étudiantes existent, notamment la résidence « Petawa » à Milwaukee et la résidence « Westfield » à Los Angeles. Les résidences universitaires pour étudiants sont situées à Boston ( Elmbrook Student Center ) à Champain-Urbana ( Lincoln Green ), à South Bend (Windmoor) et à Dallas (Wingren).

Au service de l’Église

En 1991, le cardinal archevêque de Chicago, Mgr Joseph Bernardin, a confié la paroisse de Sainte Marie des Anges à l’Opus Dei. Le centre catholique d’information à Washington DC et la chapelle de la Sainte Croix à Houston au Texas sont également confiés à l’Opus Dei.

Le siège de l’Opus Dei aux Etats-Unis est à New York. L’actuel vicaire pour les Etats-Unis est Mgr Thomas Bohlin.