Les enfants

Le Pape s'est adressé brièvement aux pèlerins venus à Rome le 11 février, poursuivant sa catéchèse sur la famille. Il met en valeur les enfants, en lien avec la maternité et la paternité déjà évoquées lors des audiences précédentes.

Famille et éducation
Opus Dei - Les enfants

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 11 février 2015


Frères et sœurs, les enfants sont un don de Dieu. Ils sont la joie de la famille comme de la société. L'expérience d'être fils, d'avoir été aimé en premier avant même de venir au monde, sans aucun mérite, permet de découvrir la dimension gratuite de l'amour de Dieu, qui est le fondement de la dignité personnelle. Aujourd'hui, il est plus difficile pour les enfants d'envisager l'avenir. Il est juste qu'ils désirent, sans arrogance ni présomption, un monde meilleur ; mais ils doivent, selon le quatrième commandement, honorer leur père et leur mère, afin de garantir l'avenir de la société, car il y a un lien entre l'espérance d'un peuple et l'harmonie entre les générations. Une société qui n'aime pas s'entourer d'enfants, qui les considère comme un souci et un risque, et les familles nombreuses comme un poids, est une société déprimée.


Je salue cordialement les pèlerins de langue française, en particulier les prêtres de la société Jean-Marie Vianney, avec Monseigneur Guy-Marie Bagnard, et le Séminaire de Nantes. Je salue également tous les jeunes de France venus nombreux, en particulier du Diocèse de Sens accompagnés de Monseigneur Patenôtre.

En communion avec tous les pèlerins de Lourdes, je prie la Vierge Marie pour toutes vos familles ; qu'elles sachent toujours accueillir la vie avec générosité et faire la joyeuse expérience de la fraternité.

Que Dieu vous bénisse.