Le Cameroun et la béatification de Guadalupe

Dans la nuit du 14 mai 2019 un groupe de camerounais prenait l’avion à l’aéroport de Nsimalen à destination de Madrid, dans le but d’assister à la Béatification de la première fidèle laïque de l’Opus Dei : Guadalupe Ortiz de Landázuri.

Pendant les 10 jours du pèlerinage, qui nous a conduit jusqu’à Fatima, El Pilar (Saragosse), Lourdes et Rome, l’amitié avec cette femme simple et joyeuse a grandi en chacun de nous. Elle nous a obtenu des grâces, petites ou grandes, et elle est entrée dans nos vies pour nous rendre plus aisé et familiale le chemin du Ciel.

Voici quelques témoignages :

Assister à la béatification de Guadalupe m'a fait comprendre une chose: l'Amour. Cet amour qui l'a caractérisée tout au long de sa vie, l'amour qu'elle avait pour tous ceux qui l'approchaient. Le jour de la béatification et lors de la messe d'action de grâce, c'est la famille de Guadalupe qui s'est retrouvée à Vistalegre. C'était comme si on se connaissait auparavant, comme si on venait d'un même continent, tout le monde était gentil, content ; on faisait des photos avec tout le monde et tout le monde disait : ça c'est l'esprit de Guadalupe, cette convivialité. Même dans notre groupe du Cameroun, je me suis sentie à l'aise, je me suis vite intégrée au groupe. Je ne demande qu'une chose à Guadalupe, maintenir cette flamme d'amour et garder le sourire même quand tout va mal pour que les autres ne s'inquiètent pas pour nous. Guadalupe était une femme ordinaire au comportement extraordinaire, un exemple à imiter et à suivre.

Angèle

This is the first time I was opportune to participate in a beatification. It was a very fulfilling ceremony. I am left with a great spiritual upliftment.

At the presentation of the profile of blessed Guadalupe Ortiz my take home is that saints are not born. They live and earn it through their pious lives and spiritual activities whilst living on earth.

We are all called to become saints. We only need to identify the goal and work towards it. Yes we can.

Blessed Guadalupe, pray for us sinners. Help us to follow your foot steps and live Christ at our work places. St Josemaria, pray for us.

Maggy

Comme témoignage, je dirai que cette béatification m'a sorti de mon renfermement en m'ouvrant davantage à l'Amour de Dieu à travers ceux qui m'entourent. L'exemple de la Bienheureuse Guadalupe me fait comprendre que les douleurs, les peines et les souffrances que permet parfois notre Dieu font partie intégrante de son Grand Amour pour nous car elles nous rapprochent plus de lui. De cette béatification, j'ai rencontré la ''Joie'', appelée Guadalupe, une Grande amie qui par ses actes me pousse aujourd’hui à m'engager encore plus dans le service de Dieu au quotidien.

Marie Christiane

Une dévotion intensifiée dans le sillage de la célébration du 90eme anniversaire de la fondation de l’Oeuvre par Saint Josémaria le 02 octobre 2018. Mais la naissance le 1er octobre 2018 autour de 17h de Paule Evelyne Emmanuelle, va à ce moment précis, donner le ton à une période de grâces familiales. En effet, ce fut dans la prière que nous acceptions l’idée de participer au pèlerinage. La source de financement pas encore trouvée. Guadalupe s’est mise à l’œuvre et dans une rapidité explicable mais fort étonnante nous obtenons de quoi payer le voyage. Fait non des moindres, Alexandra obtient un contrat à la clinique sainte Bernadette de Lourdes à Yaoundé... l’itinéraire étant officiel, le passage à Lourdes sera assurément particulier...

C’est la veille du voyage que Paule Evelyne et Alexandra obtiennent leur visas, après la rude épreuve de l’attente de la sortie des passeports depuis début février 2019... petit miracle pour elle. La petite famille se lance dans le pèlerinage, jouant un rôle naturel dans un groupe très féminin, divisé entre les grands mères de Paule Evelyne et ses jeunes mamans. En effet, c’est elle l’attraction, la mascotte, la boussole des pèlerins. Nous allons le réaliser pendant le voyage, au gré des rencontres et des sollicitations diverses d’autres pèlerins admiratifs de cette petite lumière. Grâce à elle, l’aventure deviendra féerique : la bénédiction du prélat de l’Oeuvre Mgr Fernando Ocariz, et la rencontre inoubliable avec le pape François.

Oui, une dévotion exceptionnelle à une dame d’une élégance surnaturelle incroyable, qui nous aura proposé une aventure inoubliable remplie de clichés immortels. Aujourd’hui Guadalupe est bienheureuse; mais au regard de multiples petits miracles quotidiens, de grands en devenir et assurément une sainte à célébrer pour bientôt : oui pour participer de nouveau bien évidemment.

Georges

Le pèlerinage de mai 2019 a été un moment exceptionnel pour moi. C'est la première fois que j'assiste à ce genre d'évènements et j'ai eu l'impression d'être dans une famille. En ce qui concerne la béatification, c'était un moment magique de savoir qu'une laïque à travers son travail, son amour pour les autres puisse être élevée ou honorée au plus haut sommet. Pour la visite à Fatima et à Lourdes, j'ai eu une sensation de bien être que je ne saurais expliquer. La rencontre avec le Pape était pour moi l'extase. Je n'avais jamais rêvé être aussi près de sa sainteté, visiter la place Saint Pierre. Ce pèlerinage reste mémorable pour moi et la prière que j'ai faîte, c'est d'y retourner un jour avec ma famille si Dieu le veut. Voilà brièvement ce que j'ai vécu.

Marie Thérèse