La première icône de saint Josémaria

Don Enrique Monasterio a publié dans son blog “'Pensar por Libre', une nouvelle qui nous intéresse au plus haut point. Il rapporte qu’on lui a envoyé de Russie “une splendide photo de la première icône de saint Josémaria Escriva. Dans la tradition orientale, une icône est beaucoup plus qu’une image”.

Don Enrique Monasterio a publié dans son blog “ 'Pensar por Libre', une nouvelle qui nous intéresse au plus haut point. Il rapporte qu’on lui a envoyé de Russie “une splendide photo de la première icône de saint Josémaria Escriva. Dans la tradition orientale, une icône est beaucoup plus qu’une image”.

"Cette photo splendide, envoyée de Russie, montre la première icône de saint Josémaria Escriva. Une icône, dans la tradition orientale, est bien plus qu’une simple représentation. Avec la photo, une lettre dont je choisis quelques paragraphes"

La première icône de saint Josémaria a été faite, “écrite” comme l’on dit ici, par Alexandre Sokolov, iconographe orthodoxe très connu, qui a enrichi de ses oeuvres plusieurs cathédrales dans le monde et « écrit » l’icône, à laquelle on attribue des miracles, de la Vierge Eucharistique à l’Enfant, représenté à l’intérieur d’un calice. Il est aussi l’auteur de l’icône de Saint Raphaël, en couverture sur la dernière édition de « Chemin » en russe.

Sur la bande que tient saint Josémaria on peut lire: "Tout travail honnête peut être l’instrument de la sanctification personnelle et de celle des autres" Ceci n’avait jamais été dit en Russie. Comme dans toutes les icônes, le fond doré représente l’éternité. La tête et le coeur de saint Josémaria sont le trait d’union entre le Ciel et la Terre.

L’écriture de cette icône a demandé plus de deux années de travail. C’est sa version première, modifiée par la suite, qui présida la messe de Saint Josémaria le 26 juin 2009 en la cathédrale de Moscou. L’archevêque mgr Pablo Pezzimi la bénit et l’exposa à la vénération des fidèles. Cette icône se trouve maintenant dans un centre de l’Opus Dei à Moscou.

Nous partageons avec vous la joie de l’apprécier comme nous tous. La Sainte Vierge est splendide, Saint Josémaria est très beau, entre l’iconographique et le réel, presque réel.

Avec tout cela, n’oubliez pas de prier pour nous.