L'expérience chrétienne de deux jeunes camerounais

Le synode des évêques sur la foi, la jeunesse et le discernement vocationnel vient de se clôturer. Patrick et Arnaud, deux jeunes qui fréquentent le Centre d’Études Nolanga de Yaoundé, nous parlent de leur expérience personnelle.

Patrick a commencé ses études à l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé cette année. Il fréquente Nolanga depuis qu’un camarade de classe l’avait invité à étudier dans la salle d’étude en septembre 2017. Arnaud est élève ingénieur agronome . Il est allé pour la première fois au centre à l’occasion d’une Journée des Portes Ouvertes en février 2017.

Patrick (à gauche) et Arnaud (à droite)

Qu’est-ce qu’un jeune attend aujourd’hui de l’Église ?

Arnaud : Pour moi l’Église doit être pour les jeunes une famille, où on peut faire un gaffe mais on peut toujours revenir comme l’enfant prodigue de l’Évangile, aller toujours vers elle, en cherchant le Christ qui en est la tête.

Patrick : Je pense qu’elle doit être plus ouverte, qu’elle doit savoir expliquer ce qu’elle est vraiment, parce que parfois les jeunes ne comprennent pas les scandales qu’il y a au sein de l’Église.

Vous êtes des jeunes. Comment est votre vie chrétienne ?

Patrick : Je reconnais qu’elle est en progression. Depuis que je fréquente le centre Nolanga, je fais une prière quotidienne et je vis la messe. Il m’aide beaucoup comprendre que le Christ se trouve dans l’Eucharistie, dans le Tabernacle. Je pense que ma foi grandit.

Arnaud : Parfois il y a des moments de turbulence, mais tout va bien quand je me donne à la prière et j’ai recours au Christ. La prière m’aide beaucoup.

Patrick et Arnaud avec quelques amis

Comment le fait de fréquenter un centre de l’Opus Dei vous aide dans votre vie chrétienne ?

Patrick : Une chose qui m’a beaucoup aidé c’est la direction spirituelle. Avant de fréquenter le centre, je vivais seul ma vie de relation avec Dieu. A la maison on allait à la messe, mais pas toujours. Depuis que je fréquente Nolanga, j’ai commencé à avoir direction spirituelle, et cela m’a beaucoup aidé pour grandir dans ma vie de prière et en général dans ma vie chrétienne. Aussi comprendre que dans toute activité je peux trouver Dieu m’a marqué énormément.

Arnaud : L ‘Opus Dei m’aide beaucoup à travers les moyens de formation que nous recevons au centre, à travers les cours de doctrine, les méditations des samedis dirigées par le prêtre. Après ces activités je ressors très ressourcé, plein d’énergie. Je conseille à tous mes amis de trouver du temps pour aller au centre pour participer aux différentes formations que le centre nous propose