Bénédiction, à Cordoue, d’une relique de saint Josémaria Escriva

Le 20 novembre dernier, mgr Xavier Echevarria et mgr Asenjo, administrateur Apostolique du diocèse de Cordoue, ont béni une relique du fondateur de l’Opus Dei en l’église paroissiale de Saint-Nicolas où saint Josémaria était venu prier en avril 1938. Vidéo (en castillan

Le 20 novembre dernier, mgr Xavier Echevarria et mgr Asenjo, administrateur Apostolique du diocèse de Cordoue, ont béni une relique du fondateur de l’Opus Dei en l’église paroissiale de Saint-Nicolas où saint Josémaria était venu prier en avril 1938, lorsque, venant de Burgos à Cordoue, dans les trains de fortune qui circulaient pendant la guerre civile espagnole, il avait rendu visite à Miguel Sotomayor, jeune étudiant qu’il n’avait pas vu depuis 1936 et qui avait besoin de lui.

« J’arrive à l’hôtel. Quels grands « salueurs » que ces Cordouans ! Tout le monde fait le salut militaire au prêtre inconnu que je suis, et ils y vont de leur coup de chapeau ! Et encore un coup de chapeau cordouan ! À l’hôtel, j’ai la chambre 9. Ce chiffre m’enthousiasme (ô la théologie des maths !) À Léon, ils étaient plus au courant de cette affaire et m’ont donné la chambre 309. Je me suis dit : le 3, Dieu mon Père, le 0, moi, pauvre pécheur (mea culpa !) et le 9, mes garçons. Que Jésus est bon de nous attirer vers Lui avec si peu de chose ! (Le fondateur de l’Opus Dei, tome II, Dieu et Audace. Vazquez de Prada page 286.

« Voulant faire une visite au Saint-Sacrement et ayant trouvé ce temple ouvert, il s’est recueilli ici et confié à Saint Nicolas les soucis financiers de l’Oeuvre » dit mgr Asenjo dans son intervention. De son côté, le prélat de l’Opus Dei a demandé de beaucoup prier pour la personne et les intentions du Saint-Père, Benoît XVI : «Que pas une seule journée ne se passe sans que n’ayons dit, de tout cœur, une prière pour le pape »

Vidéo (en castillan).