“L'esprit de mortification”

L'esprit de mortification, il ne jaillit pas tant comme une manifestation de l'Amour mais plutôt comme l'une de ses conséquences. Reconnais-le: si tu échoues dans ces petites épreuves, c'est ton amour de l'Amour qui faiblit. (Sillon, 981)

La pénitence, pour les parents et, en général, pour tous ceux qui ont une mission de direction ou d'éducation, c'est corriger quand il faut le faire, en accord avec la nature de l'erreur et les conditions de celui qui a besoin de cette aide, par-delà les subjectivismes bornés et sentimentaux.

L'esprit de pénitence nous amène à ne pas nous attacher d'une façon désordonnée à notre ébauche monumentale de projets futurs, dans laquelle nous aurions déjà prévu nos traits et nos coups de pinceau magistraux. Quelle joie nous donnons à Dieu lorsque nous savons renoncer à nos gribouillis et à nos coups de brosse d'artiste amateur et que nous permettons que ce soit Lui qui ajoute les traits et les couleurs qui Lui plaisent le plus ! (Amis de Dieu, 138)