Serviteurs de la charité dans l'Église

Samedi dernier, 34 fidèles de l'Opus Dei ont été ordonnés diacres, à Rome, en la basilique Saint-Eugène, par Mgr Celso Morga, archevêque de Mérida-Badajoz (Espagne).

Opus Dei - Serviteurs de la charité dans l'Église34 fidèles de l'Opus Dei ont reçu le diaconat

Le prélat de l'Opus Dei, Mgr Fernando Ocáriz, a participé à la cérémonie depuis le chœur. Des parents et de nombreux amis des nouveaux diacres ont également assisté à l'ordination.

Dans son homélie, Mgr Celso Morga s’est adressé aux candidats en leur disant que "l'ordination diaconale d'aujourd'hui et la future ordination sacerdotale feront de vous des pasteurs, mais aussi des pêcheurs et des semeurs ; pêcheurs et semeurs ! Nous ne sommes pas seulement tenus de veiller sur les brebis du troupeau mais aussi d’aller à la recherche des brebis perdues. Il nous faut lancer les filets, une fois et mille fois si nécessaire, pour obtenir une bonne pêche. »

IL NOUS FAUT LANCER LES FILETS UNE FOIS ET MILLE FOIS SI NÉCESSAIRE, POUR OBTENIR UNE BONNE PÊCHE

"Dieu, a-t-il poursuivi, a envoyé son Fils dans le monde par amour et il tient à entrer dans la vie des hommes et des femmes de notre temps, de notre culture et de notre société. Le Seigneur nous envoie semer sur cette terre, pêcher dans cette mer : dans cette société qui ne veut pas être dérangée et qui a un grand pouvoir d’engourdissement auprès de ceux qui voudraient la réveiller. »

L'évêque a rappelé aux 34 diacres que l'ordination leur accorde le caractère sacramentel éternel de "serviteurs". "Nous pouvons dire que, de la sorte, le service que vous vivez déjà ou souhaitez vivre avec la vocation à l'Opus Dei est renforcé par le caractère sacramentel. Saint Josémaria a été très direct quand il a dit que « l’on vient à l'Opus Dei pour servir » et pour servir avec une délicatesse humble et simple, sans donner aux autres l'occasion de nous remercier pour notre service.

"Le sacrement, a-t-il poursuivi en s'adressant à chacun des candidats, vous imposera le sceau, le caractère que personne ne pourra effacer et qui vous configurera au Christ, qui est devenu diacre, c'est-à-dire serviteur de tous. "

"LA PROCLAMATION DE LA PAROLE DE DIEU EST LA PREMIÈRE ŒUVRE DE CHARITÉ QUE NOUS DEVONS RENDRE À NOS FRÈRES."

Ce service, a-t-il précisé, se manifestera principalement dans la liturgie et dans la charité. "Dans l'exercice de votre ministère, malgré votre fragilité et vos péchés, vous serez un instrument immédiat par lequel le Christ administrera sa grâce sanctifiante. Parmi les services diaconaux, il faut distinguer la proclamation de la Parole de Dieu et la prédication : la proclamation de la Parole de Dieu qui, comme le disait saint Jean Paul II, est la première œuvre de charité que nous devons rendre à nos frères".

Il a aussi souhaité que l'exemple donné par les nouveaux diacres exerçant cette charité chrétienne aide tout le Peuple de Dieu à acquérir une "conscience diaconale" personnelle, afin que chacun puisse désirer servir sur les traces du Christ.

Les nouveaux diacres

Los 34 diacres qui seront ordonnés prêtres le 4 mai 2019, sont issus de 16 pays différents

  • Sérgio Sardinha de Azevedo (Brésil)
  • Luis Miguel Bravo Álvarez (Colombie)
  • José María Cerveró García (Espagne)
  • Miguel Ángel de Fuentes Guillén (Espagne)
  • Ernesto de la Peña González (Méxique)
  • José Luis de Prada Llusá (Espagne)
  • Javier María Erburu Calvo (Espagne)
  • Samuel Thomas Harold Fancourt (Nouvelle Zélande)
  • Gerardo Andrés Febres-Cordero Carrillo (Venezuela)
  • José Nicolás Garcés Lira (Chili)
  • Óscar Garza Aincioa (Espagne)
  • Pedro González-Aller Gross (Espagne)
  • John Paul Graells Antón (Etats-Unis)
  • Diego Guerrero Gil (Espagne)
  • Jorge Iriarte Franco (Espagne)
  • Paul Muleli Kioko (Kenya)
  • Yann Le Bras (France)
  • Cristhian Alcides Lezcano Vicencini (Paraguay)
  • Álvaro Linares Rodríguez (Espagne)
  • Miguel Llamas Díez (Espagne)
  • Eduardo Andrés Marín Perna (Salvador)
  • Javier Martínez González (Espagne)
  • Luis María Martínez Otero (Espagne)
  • Bernardo José Montes Arraztoa (Chili)
  • Bernard Kagunda Nderito (Kenya)
  • Deogratias Gumisiriza Nyamutale (Ouganda)
  • Nathaniel Peña Baluda (Philippines)
  • Rafael Quinto Pojol (Philippines)
  • César Augusto Risco Benites (Perou)
  • Rafael de Freitas Sartori (Brésil)
  • David Saumell Ocáriz (Espagne)
  • Cayetano Taberner Navarro (Espagne)
  • Claudio Tagliapietra (Italie)
  • Fernando María Valdés López (Espagne)