La Messe de saint Josémaria aux Deux Plateaux

Comme annoncé, la messe a eu lieu à la paroisse Saint-Jacques, le samedi 23 juin, à 10 h. Son Éminence le Cardinal Kutwa, archevêque d’Abidjan, était présent au chœur.

Opus Dei - La Messe de saint Josémaria aux Deux Plateaux

L’église était pleine bien avant l’heure prévue pour le commencement de la cérémonie. Malgré les risques de fortes pluies prévisibles, le temps était doux : une fine pluie aidait de temps à autre à rafraîchir la température.

À l’heure prévue, la procession des célébrants a fait son entrée dans l’église. Une chorale composée de jeunes hommes a chanté avec une puissance remarquable.

L’abbé Eric-Michel Kadji a chanté l’évangile.

Dans son homélie, l’abbé Sissoko a souligné deux points de l’enseignement de saint Josémaria : Travailler en enfants de Dieu ; prendre soin des autres enfants de Dieu. Évoquant le synode que le Pape François a convoqué sur « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel », il a considéré que « sont particulièrement d’actualité ces mots de St Josémaria: Ne crieriez-vous pas volontiers à la jeunesse qui s’agite autour de vous : « Insensés, laissez donc ces choses mondaines qui rapetissent le cœur… et souvent l’avilissent…, laissez cela et venez avec nous, dans le sillage de l’Amour ? »

Vous pouvez lire ou décharger le texte complet de l’homélie en cliquant ici. Texte de l'homélie

Dans son mot de remerciements à la fin de la messe, l’abbé Sissoko a eu des mots très chaleureux de reconnaissance envers le Cardinal Kutwa, qui ont été soulignés par un tonnerre d’applaudissements de l’assemblée. Puis il a donné la bénédiction avec la relique de saint Josémaria qu’il a offerte immédiatement après à la vénération de son Éminence et des prêtres qui concélébraient avec lui. Après la procession de sortie du clergé, un long rang de fidèles s’est formé, pour aller vénérer la relique.

A la sortie, l’ambiance était très gaie. Cela coûtait de se décider à partir.