Cinq conseils de saint Josémaria sur la vie de famille

La prédication de Saint Josémaria est riche de suggestions pour nous aider à améliorer la vie avec nos proches. Nous vous proposons de découvrir 5 conseils de celui que Jean-Paul II qualifiait de " saint de l'ordinaire ".

Opus Dei - Cinq conseils de saint Josémaria sur la vie de famille

Plus qu’à “ donner ”, la charité consiste à “ comprendre ”. — C’est pourquoi, si tu es tenu de juger, cherche une excuse à ton prochain : il y en a toujours. Chemin, 463

La foi et l'espérance doivent se manifester par la paix avec laquelle on envisage les problèmes, petits ou grands, qui surviennent dans tous les foyers et par l'ardeur qui permet de persévérer dans l'accomplissement de son propre devoir. C'est ainsi que la charité inondera tout et aidera à partager les joies et les peines qui peuvent se présenter. Elle aidera à sourire et à oublier ses propres préoccupations pour servir les autres. Elle aidera à écouter son conjoint ou ses enfants, afin de leur montrer qu'on les aime et qu'on les comprend vraiment. Elle aidera à négliger les petites frictions sans importance mais dont l'égoïsme pourrait faire des montagnes. Elle aidera enfin à mettre beaucoup d'amour dans les petits services qui tissent la vie commune de chaque jour. Quand le Christ, 23

Efforce-toi, s’il le faut, de pardonner toujours et tout de suite à qui t’offense. Pour grand que soit le tort ou l’affront qu’on te fait, Dieu t’a pardonné, à toi, bien davantage. Chemin, 452

Tu dois vivre en bonne entente avec tout le monde, tu dois faire preuve de compréhension envers tout le monde, tu dois être le frère de tes frères les hommes, tu dois mettre l’amour — comme le dit le mystique castillan — là où il n’y a pas d’amour, afin de récolter l’amour. Forge, 457

Jamais un disciple du Christ ne maltraitera quelqu’un. Il qualifie l’erreur d’erreur ; mais il doit corriger avec affection celui qui est dans l’erreur ; sinon, il ne pourra pas l’aider, il ne pourra pas le sanctifier. Il faut vivre avec les autres, il faut comprendre, il faut savoir excuser, il faut être fraternels. Et, comme le conseillait saint Jean de la Croix, il faut à tout moment mettre de l’amour là où il n’y a pas d’amour, pour en tirer de l’amour. Amis de Dieu, 9