"Si tu vois clairement ton chemin, suis-le"

Pourquoi ne te donnes-tu pas à Dieu une fois pour toutes..., pour de bon..., à l'instant même? (Chemin, 902)

Si tu vois clairement ton chemin, suis-le. — Pourquoi ne rejettes-tu pas la lâcheté qui te retient? (Chemin, 903)

"Allez, prêchez l'Evangile... Je serai avec vous..." — Voilà ce qu'a dit Jésus... et Il te l'a dit à toi. (Chemin, 904)

Et regni ejus non erit finis — son règne n'aura pas de fin!

N'es-tu pas heureux de travailler pour un tel royaume? (Chemin, 906)

 

Nesciebatis quia in his quae Patris mei sunt opportet me esse? — ne saviez-vous pas que je dois m'occuper des choses de mon Père?

Réponse de Jésus adolescent. Et réponse à une mère comme sa Mère, qui le recherche depuis trois jours et le croit perdu. — Réponse qui a pour complément ces paroles du Christ, que transcrit saint Matthieu: "Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi, n'est pas digne de moi." (Chemin, 907)