“Le repos n'est pas de ne rien faire”

Tous les péchés, m'as-tu dit, paraissent guetter le premier instant d'oisiveté. L'oisiveté même doit déjà être un péché!— Celui qui s'engage à travailler pour le Christ, ne doit pas s'accorder un moment de libre, car le repos n'est pas de ne rien faire: c'est de se distraire par des activités exigeant moins d'effort. (Chemin, 357)

Tu dois être une braise ardente qui, partout, propage le feu. Et quand un milieu ne peut pas brûler, tu dois en élever la température spirituelle.

— Sinon, tu perds pitoyablement ton temps et tu le fais perdre à ceux qui t'entourent. (Sillon, 194)

Tout ce qui passe et ne tourne pas à la gloire de Dieu est néant, et au-dessous même du néant (Ste. Thérèse d’Avila, Vie 20, 26.) Comprenez-vous pourquoi une âme cesse de savourer la paix et la sérénité quand elle s'écarte de sa fin, quand elle oublie que Dieu l'a créée pour la sainteté ? Efforcez-vous de ne jamais perdre ce point de vue surnaturel, pas même aux heures de loisir ou de repos, aussi nécessaires dans la vie de chacun que le travail. (Amis de Dieu, 10)