Nombre d'articles: 91

Qu'est-ce que l'Avent ?

L'Avent est le temps liturgique qui précède Noël. Cet article explique en détail la signification de ces quatre semaines, au cours desquelles l'Église se prépare à célébrer la naissance du Christ.

Textes doctrinaux

Thème 24. Mariage et ordres sacerdotaux

Le Mariage est une sage institution du Créateur pour réaliser son projet d'amour dans l'humanité. Il naît du consentement personnel et irrévocable des époux. Ses propriétés essentielles sont l'unité et l'indissolubilité. Il est ordonné à la procréation et à l'éducation de la progéniture : les enfants sont le don le plus excellent du mariage et un bien pour les parents. Par le sacrement de l'Ordre, une participation au sacerdoce du Christ est conférée selon le mode transmis par la succession apostolique.

Textes doctrinaux

Thème 25. La vie chrétienne : la loi et la conscience

La loi éternelle, la loi naturelle, la Nouvelle Loi (du Christ), les lois humaines politiques et ecclésiastiques sont des lois morales dans un sens très différent, bien qu'elles aient quelque chose en commun. La conscience formule "l'obligation morale à la lumière de la loi naturelle", elle est "la norme immédiate de la moralité personnelle". La formation de la conscience demande d'instruire son intelligence par la connaissance de la vérité et d'éduquer la volonté et l'affectivité par l'exercice des vertus.

Textes doctrinaux

Thème 26. Le sujet moral. La moralité des actes humains

Seules les actions volontaires peuvent être l’objet d'une évaluation morale appropriée. Une partie fondamentale de la formation et de la vie chrétienne réside dans l'éducation du monde complexe des sentiments. L'acquisition des vertus est le moyen d'ordonner les passions. L'objet, l'intention et les circonstances sont les "sources" ou les éléments constitutifs de la moralité des actes humains. L'acte moralement bon présuppose à la fois la bonté de l'objet, de la fin et des circonstances.

Textes doctrinaux

Thème 27. L'action de l'Esprit Saint : la grâce, les vertus théologales et les commandements

La vie chrétienne est la vie de l'homme en tant qu'enfant de Dieu dans le Christ par le Saint-Esprit. L'action de l'Esprit Saint dans l'âme du chrétien, en plus de donner la grâce sanctifiante et les vertus théologales, communique des inspirations et des grâces actuelles, et se manifeste de manière spécifique dans ce que l'Église appelle les dons de l'Esprit Saint. Le Décalogue contient un ensemble de devoirs graves, mais il est aussi et surtout une instruction, un enseignement sur la manière de vivre.

Textes doctrinaux

Thème 28. Premier et deuxième commandements

Le premier commandement du Décalogue revêt une importance existentielle : il est le seul fondement possible d'une vie humaine réussie. La raison la plus élevée de la dignité humaine réside dans la vocation de l'homme à la communion avec Dieu. L'amour pour Dieu doit inclure l'amour pour ceux que Dieu aime. Le deuxième commandement interdit toute utilisation inappropriée du nom de Dieu et en particulier le blasphème.

Textes doctrinaux

Thème 29. Le troisième commandement

L'homme, appelé à participer à la puissance créatrice de Dieu en perfectionnant le monde par son travail, doit également cesser de travailler le septième jour pour le consacrer au culte divin et au repos. Le dimanche est sanctifié principalement par la participation à la Sainte Messe. L'Église établit cette obligation afin que ses enfants ne manquent pas de la nourriture dont ils ont absolument besoin pour vivre en tant qu'enfants de Dieu.

Textes doctrinaux

Thème 30. Quatrième commandement. La famille

Le quatrième commandement est un point de connexion et de transition entre les trois précédents et les six suivants : dans les relations familiales se poursuit d'une certaine manière la mystérieuse interpénétration entre amour divin et amour humain à l'origine de chaque personne. Les parents ont la responsabilité de créer un foyer, un espace familial où l’on peut vivre l'amour, le pardon, le respect, la fidélité et le service désintéressé.

Textes doctrinaux

Thème 31. Le cinquième commandement

Personne ne peut jamais revendiquer le droit de tuer directement un être humain innocent. Le cinquième commandement interdit aussi de blesser ou de faire un mal injuste à soi-même ou à son prochain dans son corps, directement ou indirectement, ainsi que de lui faire du tort par des paroles injurieuses ou de lui souhaiter du mal. En ce qui concerne l'avortement et l'euthanasie, rappelons que le respect de la vie doit être reconnu comme la limite qu'aucune activité individuelle ou étatique ne peut dépasser.

Textes doctrinaux

Thème 32. Le sixième commandement

La sexualité touche le noyau intime de la personne humaine. La véritable éducation à la chasteté ne se contente pas d'informer sur les aspects biologiques, mais aide à réfléchir sur les valeurs personnelles et morales qui entrent en jeu dans les relations affectives avec d'autres personnes. Les péchés contre le sixième commandement sont un substitut pour tenter de combler le vide du véritable amour auquel le cœur aspire.

Textes doctrinaux