Un petit coup de main dans le diocèse d’Edéa

Pour la deuxième année consécutive, un groupe d’étudiants du Cameroun a participé à une action sociale dans deux paroisses du diocèse d’Edéa.

Pour la deuxième année consécutive, un groupe d’étudiants qui fréquentent les résidences Nolanga à Yaoundé et Lobéké à Douala, dont la formation spirituelle est confiée à la Prélature de l’Opus Dei, a participé au « Projet Edéa », une rencontre de deux semaines qui a eu pour objectif de donner un coup de main dans les travaux de construction de deux paroisses du diocèse d’Edéa.

Le groupe, composé de vingt étudiants, a travaillé pendant les matinées à la pose du carrelage de la Paroisse Saint Jean-Bosco du Quartier d’Amour d’Edéa, au crépissage et à la réalisation d’une rigole d’évacuation des eaux pluviales autour de la Paroisse Sainte Catherine de Sienne de La Ferme Suisse, à 25 km d’Edéa. 

Les après-midi, les étudiants s’occupaient des enfants des deux paroisses. Environ 200 garçons et filles, âgés de 7 à14 ans, ont participé à cette activité avec enthousiasme.

Des jeux avec les enfants

Ils pouvaient suivre des cours de mathématiques, de français, d’anglais, d’espagnol et de catéchèse et participer ensuite à des grands jeux.

Tout en leur proposant chaque jour un petit moment de prière ou la récitation du chapelet, des programmes attractifs avaient été élaborés : la visite de la Cathédrale et la prière devant le tombeau de Baba Simon, le premier camerounais en procès de canonisation ; des jeux avec les enfants orphelins de la maison des Sœurs de la Charité de Mère Teresa de Calcutta ; la visite des installations de Alucam ; une excursion à Kribi et les Chutes de la Lobé ou la rencontre avec l’évêque du diocèse, Mgr Jean-Bosco Ntep.

Mgr Ntep a remercié les jeunes pour le travail qu’ils ont effectué dans le diocèse pendant ces jours et les a encouragés à donner un témoignage de vie chrétienne partout où ils se trouvent. Il a aussi salué le travail de formation que l’Opus Dei réalise dans le cadre de l’Eglise catholique au Cameroun.

Avec l'évêque d'Edéa

Les chrétiens des deux paroisses, ont manifesté leur gratitude aux participants de ce projet en organisant un concert de chorales. Les jeunes de la rencontre, ont pu témoigner et dire tout le bien que leur avait procuré cette action. S’ils ont donné de leur temps, ils ont été récompensés par la joie lue sur le visage des enfants.

  • Des nouvelles qui nous parviennent directement du Cameroun