Peur d'échouer ?

La promesse du Christ qui donne sa grâce s'accomplit dans le témoignage de la vie généreuse des époux chrétiens.

Famille et éducation
Opus Dei - Peur d'échouer ?

PAPE FRANÇOIS

AUDIENCE GÉNÉRALE

Place Saint-Pierre
Mercredi 29 avril 2015


Chers frères et sœurs, le premier signe par lequel Jésus a manifesté sa gloire se situe à Cana, lors d'un mariage. Ce signe contient un message qui est toujours valable. Aujourd'hui, les personnes qui se marient sont moins nombreuses, et dans beaucoup de pays le nombre des séparations augmente, alors que celui des enfants diminue. La difficulté de rester ensemble conduit à rompre les liens plus fréquemment et rapidement, et les enfants sont les premiers à en supporter les conséquences. Beaucoup de jeunes renoncent à un projet de lien définitif et d'une famille stable.

Il n'y a pas de meilleure façon de dire la beauté du sacrement de mariage que le témoignage de la vie généreuse des époux chrétiens et de la famille !

Il est donc important de chercher à comprendre pourquoi ils ne se marient pas ou préfèrent souvent la cohabitation. La peur d'échouer est peut-être le plus grand obstacle à l'accueil de la parole du Christ qui promet sa grâce à l'union conjugale et à la famille. Il n'y a pas de meilleure façon de dire la beauté du sacrement de mariage que le témoignage de la vie généreuse des époux chrétiens et de la famille ! Quand ils s'épousent 'dans le Seigneur', les chrétiens deviennent un signe efficace de l'amour de Dieu, en faveur de toute la communauté et de la société tout entière.


Je salue cordialement les pèlerins de langue française, particulièrement les prêtres du diocèse de Beauvais, avec leur Évêque Mgr Benoît-Gonnin, les jeunes de Marseille, avec l'Archevêque Mgr Pontier et les nombreux pèlerins venus de France. Je vous invite à vivre la fraternité, l'accueil et le partage, en véritables disciples du Christ. Que Dieu vous bénisse !

source : vatican.va