Au fil de l’Évangile de samedi : "Le repos des apôtres"

Commentaire du samedi de la 4ème semaine en temps ordinaire. "Venez dans un endroit isolé et reposez-vous un peu". Le repos des apôtres est un temps nécessaire pour être seul avec Jésus.

Opus Dei - Au fil de l’Évangile de samedi : "Le repos des apôtres"

Évangile (Mc 6, 30-34)

En ce temps- là, les Apôtres se réunirent auprès de Jésus, et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné. Il leur dit :

« Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. »

De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux, et l’on n’avait même pas le temps de manger. Alors, ils partirent en barque pour un endroit désert, à l’écart. Les gens les virent s’éloigner, et beaucoup comprirent leur intention. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux. En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement.


Commentaire

Les apôtres rentrent de la mission qui leur a été confiée par le Seigneur. Après quelques semaines de prédication et de guérison des malades, on peut imaginer avec quel enthousiasme ils ont parlé au Maître des fruits abondants de leur travail. Dans une autre occasion, saint Luc nous dit que les disciples envoyés par Jésus "revinrent tout joyeux" (Lc 10, 17).

C'est une expérience dans la vie des chrétiens de tous les temps : contempler les merveilles, parfois cachées, que Dieu accomplit à travers ces pauvres instruments que nous sommes.

Jésus devait être heureux d'écouter les apôtres raconter leurs aventures à travers les villes et les villages de Palestine, et les voyant fatigués, il leur proposa d'aller se reposer un peu.

Ce repos, qui ne fut pas le seul pendant ces années, pouvait consister sûrement en un plan concret, une promenade ou un repas spécial, peut-être accompagné d'un bon vin. Mais il s'agissait surtout d'être seul avec le Seigneur, de se retrouver avec Lui.

L'Évangile de Luc nous dit qu'un jour, "Jésus était en prière à l’écart. Et ses disciples étaient là" (Lc 9, 18). C'est une phrase curieuse car elle nous montre le Seigneur dans une solitude partagée. Pour ceux qui cherchent à vivre en présence de Dieu, il n'existe pas de solitude totale, car nous sommes toujours avec lui. " Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos » (Mt 11, 28).

Et cela nous rappelle que le vrai repos, nécessaire et parfois indispensable, ne peut être égoïste ou solitaire, car il s'agit toujours d'une relation, avec Dieu et avec les autres.

Arrivé au lieu de repos avec ses apôtres, Jésus qui retrouve alors la foule qui le suivait constamment, "fut rempli de compassion pour eux" et commença à leur enseigner beaucoup de choses.

La brève excursion des Douze avec le Maître a été une véritable leçon sur le style de vie d'un apôtre du Christ, qui, selon saint Josémaria, se manifeste par trois "symptômes" : "soif de fréquenter le Maître, préoccupation constante des âmes et persévérance que rien ne fait défaillir" (Chemin, n° 934).