Mot-clé: Commentaire Evangile

442 résultats trouvés pour "Commentaire Evangile"
Au fil de l’Évangile de mardi : la force de la patience

Au fil de l’Évangile de mardi : la force de la patience

Commentaire de l’Evangile du mardi de la 26ème semaine du temps ordinaire. « ‘ Seigneur, veux-tu que nous ordonnions que le feu descende du ciel et les consument ? ‘ Mais, se retournant, il les réprimanda. Et ils firent route vers un autre village. » Par cette réaction simple, Jésus nous annonce que c’est par sa patience qu’il nous rachète. L’amour patient et compréhensif est toujours fécond, ne serait-ce qu’à long terme.

Dans l'évangile
Au fil de l’Évangile de lundi : Aspirer à quelque chose de grand

Au fil de l’Évangile de lundi : Aspirer à quelque chose de grand

Évangile du lundi de la 26ème semaine du temps ordinaire. « Quiconque accueille cet enfant en mon nom m’accueille. Et quiconque m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé. Car le plus petit parmi vous tous, celui-là est grand. » Jésus ne cherche pas à étouffer notre désir de plénitude, notre aspiration à quelque chose de grand. Cependant, il nous fait réaliser qu’il nous faut être simples comme des enfants pour pouvoir être soulevés par les bras de Dieu.

Dans l'évangile
Au fil de l’Évangile de samedi : servir pour régner avec Lui

Au fil de l’Évangile de samedi : servir pour régner avec Lui

Commentaire de l’Évangile du samedi de la 25ème semaine du temps ordinaire. « Mais les disciples ne comprenaient pas cette parole (…) et ils avaient peur de l’interroger sur cette parole ». La logique de Dieu diffère toujours de la nôtre. Suivre le Christ demande une conversion profonde, un changement de notre façon de penser et de vivre. Cela demande d’ouvrir son cœur pour écouter, se laisser illuminer et transformer intérieurement.

Dans l'évangile
Au fil de l’Évangile du mercredi : la mission des Douze

Au fil de l’Évangile du mercredi : la mission des Douze

Commentaire du mercredi de la 25ème semaine du Temps Ordinaire. "Ne prenez rien pour le voyage, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent, ni deux manteaux". Pour prêcher le Royaume de Dieu, ce qui est indispensable, c'est l'amour : désirer passionnément le bien de nos amis. Seigneur, augmente notre amour pour les autres !

Dans l'évangile
Au fil de l’Évangile de mardi, Saint Matthieu : L'homme rêvé par Dieu

Au fil de l’Évangile de mardi, Saint Matthieu : L'homme rêvé par Dieu

Commentaire de la fête de Saint Matthieu. "Jésus sortit de Capharnaüm et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de collecteur d’impôts. Il lui dit : « Suis-moi"." Si Jésus a pu transformer un collecteur d'impôts en serviteur, un traître en ami proche, il peut aussi nous transformer, nous pécheurs, en enfants de Dieu, en amis proches.

Dans l'évangile
Au fil de l’Évangile du lundi : une lampe allumée

Au fil de l’Évangile du lundi : une lampe allumée

Commentaire du lundi de la 25ème semaine du Temps ordinaire. "Car rien n’est caché qui ne doive paraître au grand jour ; rien n’est secret qui ne doive être connu et venir au grand jour." Nous devons nous plonger dans les mystères de la vie du Seigneur et demander au Saint-Esprit le don de langues, afin de pouvoir être de bons communicateurs des "secrets" de Dieu.

Dans l'évangile
Au fil de l’Évangile de samedi : être une bonne terre

Au fil de l’Évangile de samedi : être une bonne terre

Commentaire du Samedi de la 24ème Semaine du temps ordinaire. "Et ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont les gens qui ont entendu la Parole dans un cœur bon et généreux, qui la retiennent et portent du fruit par leur persévérance." Nous sommes la terre où le Seigneur déverse inlassablement sa parole et son amour. Avec quelle disposition l'accueillons-nous ? Quelle est la terre de mon cœur ?

Dans l'évangile
Au fil de l’Évangile de vendredi : Illuminés par son regard

Au fil de l’Évangile de vendredi : Illuminés par son regard

Commentaire du Vendredi de la 24ème semaine du Temps Ordinaire. "Jésus, passant à travers villes et villages (...), les Douze l’accompagnaient ainsi que des femmes (...) qui les servaient en prenant sur leurs ressources." Chaque geste d'affection envers les autres est un service rendu à Jésus-Christ ; par notre service, Il entre dans le cœur de ceux qui nous entourent.

Dans l'évangile