Au fil de l'Évangile: bonne nouvelle !

Commentaire de l'Évangile du lundi de la 1ère semaine du temps ordinaire (année impaire) "Jésus est venu en Galilée, prêchant l'Évangile de Dieu". Nous nous sommes habitués à ces paroles, mais elles méritent de s'y arrêter un peu pour en percevoir la force : le Fils de Dieu s'est fait homme pour nous communiquer personnellement la bonne nouvelle.

Opus Dei - Au fil de l'Évangile: bonne nouvelle !

Évangile (Mc 1, 14-20)

Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez- vous et croyez à l’Évangile. »

Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter les filets dans la mer, car c’étaient des pêcheurs. Il leur dit : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.

Jésus avança un peu et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque et réparaient les filets. Aussitôt, Jésus les appela. Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite.


Commentaire

Le premier chapitre de l'évangéliste Marc nous dit que Jésus commence sa vie publique en prêchant l’Évangile de Dieu. Nous sommes peut-être habitués à ces paroles, mais il vaut la peine de s'arrêter une fois de plus pour les écouter avec toute leur force : Jésus est venu apporter la bonne nouvelle en personne aux hommes et aux femmes qui sont prêts à l'écouter avec foi.

Nous découvrirons peu à peu dans les pages de l’Évangile en quoi consiste cette bonne nouvelle, mais le Seigneur précise dès le début que pour l'entendre, il faut avoir la volonté de changer ce qui n'est pas en accord avec son message, pour se convertir et pour ouvrir les oreilles du cœur.

Dans le passage que nous lisons aujourd'hui, l'évangile nous dit que Dieu est roi et veut régner sur la terre. Ce message risque certainement d'être mal interprété, car son règne est d'un genre particulier et ne ressemble pas aux règnes de la terre. Avec les apôtres, nous apprendrons que Dieu ne veut pas établir son pouvoir par le commandement et la force, mais par le service et l'amour mutuel.

Comme les apôtres, le Seigneur continue d'appeler chacun d'entre nous à participer à la diffusion de l'évangile et, en même temps, il me demande si oui ou non je vis ma foi comme une bonne nouvelle. C'est peut-être une bonne occasion de nous proposer de mieux connaître le sens profond du message de Jésus et de vivre ainsi avec une nouvelle force la joie d'une aussi bonne nouvelle.