Le miracle pour la béatification de Guadalupe Ortiz de Landazuri, chimiste, a été approuvé

Hier après-midi, le pape François a autorisé que la Congrégation des Causes des Saints promulgue le décret par lequel est approuvé un miracle attribué à l’intercession de Guadalupe Ortiz de Landazuri, membre de l’Opus Dei.

Opus Dei - Le miracle pour la béatification de Guadalupe Ortiz de Landazuri, chimiste, a été approuvé

Rome, 9 juin 2018.- Le pape François a autorisé, hier après-midi, la Congrégation des Causes des Saints à promulguer le décret d’approbation du miracle de Guadalupe Ortiz de Landazuri (1916-1975), fidèle de l’Opus Dei.

Il a aussi autorisé les décrets concernant les causes de canonisation du bienheureux Nunzio Sulprizio, de la vénérable Concepción Cabrera et de Enrique Angelelli et ses compagnons martyrs, en Argentine.

Voici le commentaire de mgr Fernando Ocariz en apprenant cette nouvelle: “La vie de Guadalupe nous permet de constater que se donner entièrement au Seigneur, en répondant généreusement à ce qu’Il nous demande à chaque instant, fait que nous soyons très heureux ici, sur terre, et puis au Ciel où se trouve le bonheur qui n’a pas de fin.

Je demande au Seigneur que l’exemple de Guadalupe nous pousse à être courageux pour affronter avec enthousiasme et un esprit entreprenant les choses petites ou grandes de chaque jour, pour servir avec amour et joie Dieu et les autres”.

Le miracle est la guérison instantanée d’Antonio Jésus Sedano Madrid, 76 ans. Il fut guérit en 2002 d’une tumeur maligne de la peau près de son œil droit.

La nuit, juste deux jours avant l’intervention chirurgicale prévue pour l’extirpation de son cancer, Antonio demanda avec foi l’intercession de Guadalupe, afin que l’opération ne fût pas nécessaire. Le lendemain, la tumeur avait totalement disparu. Cette guérison fut confirmée par des examens médicaux successifs.

Antonio Jesús Sedano Madrid avait 88 ans quand il est décédé, douze ans plus tard, en 2014, des causes d’une pathologie cardiaque. Le cancer de la peau dont il fut guéri par l’intercession de Guadalupe Ortiz de Landazuri n’eut plus jamais de suites.

Dans une interview, le prêtre Antonio Rodriguez Rivera, décrit Guadalupe comme “une femme éprise de Dieu, pleine de foi et d’espérance qui, avec son travail et son optimisme, aida les autres dans leurs nécessités spirituelles et matérielles. Sa joie, manifeste, imprégnait tout ce qu’elle faisait, même dans les circonstances les plus difficiles ».

Données et vidéo sur la guérison miraculeuse attribuée à Guadalupe Ortiz de Landazuri.

Profil biographique (version complète)

résumé de la biographie :

Elle naquit à Madrid 12 décembre 1916, le jour de Notre-Dame de Guadalupe. Elle fit des études de Chimie à l’Université Centrale de Madrid. Elle faisait partie des cinq femmes de sa promotion. Durant la guerre civile, elle réconforta son père, militaire, juste avant son exécution. Elle pardonna dès le départ les responsables de cette mort. Après le conflit, elle acheva ses études et trouva un poste de professeur de Physique-Chimie au Lycée des religieuses Irlandaises et au Lycée Français de Madrid.

Début 1944, c’est grâce à un ami qu’elle fit la connaissance de saint Josémaria Escriva qui lui apprit que le travail professionnel et la vie ordinaire peuvent devenir le lieu d’une rencontre avec le Christ. Par la suite, elle avouait : « J’eus la nette impression que Dieu me parlait à travers ce prêtre ». Elle s’incorpora à l’Opus Dei cette année-là.

À partir de là, Guadalupe va vivre ce don d’elle-même sans ménagement, avec une fidélité délicate à Jésus-Christ, qu’elle fréquentait tout spécialement dans l’Eucharistie, en recherchant la sainteté, avec le désir de servir et en tâchant d’approcher beaucoup de personnes du bon Dieu. À Madrid, puis à Bilbao, elle s’investit à fond dans la formation chrétienne des jeunes.

infographie