Ajouter une réflexion spirituelle à mes actions

Normand est Libanais. Il est revenu au Canada en 2015 d’un poste en Afganistan. Il est marié, catholique maronite, dans la cinquantaine, et a trois enfants, jeunes adultes. Il demeure à Ottawa.

Comment avez-vous connu l’Opus Dei?

Un ami m’a présenté à l’Opus Dei.


Pourquoi avez-vous décidé de devenir un coopérateur?

Suite à ma première rencontre, j’ai senti la paix à l’intérieur de moi et je voulais changer ma vie quotidienne pour refléter l’image de Jésus.


Vous participez de quelle manière à une activité apostolique?

En essayant d’aider les autres à trouver le chemin de la sainteté.


Comment coopérez-vous?

Par travail quotidien offert, par la prière et l’échange quotidien avec le Seigneur.


Qu’apporte à votre vie le fait d’être coopérateur?

Cela m’apporte un bonheur, me permet de regarder les choses avec une perspective surnaturelle et me donne aussi la patience, le calme, la paix et la joie.


Quel aspect de l’Opus Dei vous attire le plus?

La possibilité d’agir en intégrant une réflexion spirituelle dans ce que je fais.


Participez-vous à des activités de formation organisées par la Prélature?

Chaque mois, je participe à des réunions organisée par la Prélature sur un sujet spirituel (ce sont des récollections) pour apprendre à améliorer ma relation avec le Seigneur et à intégrer dans ma vie quotidienne ce que j’ai entendu.