Au fil de l’Évangile de vendredi : Il se leva et le suivit

Commentaire du vendredi de la 13ème semaine du temps ordinaire. "L’homme se leva et le suivit". Dieu appelle tous les hommes à la sainteté. Il le fait gratuitement, pas à cause de nos mérites. Matthieu nous enseigne à répondre généreusement et promptement.

Évangile (Mt 9, 9-13)

Jésus vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de collecteur d’impôt.

Il lui dit :

« Suis-moi. »

L’homme se leva et le suivit. Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples.

Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples :

« Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? »

Jésus, qui avait entendu, déclara :

« Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »


Commentaire

Jésus, accomplit la volonté du Père, étape par étape, pour instaurer le Royaume des cieux. Il compte sur les hommes et il donne à certains une mission particulière, comme les Apôtres, qu'il établit comme le fondement de l'Église.
Matthieu est l'un d'eux. Lorsqu'arrive le jour fixé par Dieu de toute éternité, Jésus passe et le voit. Il ne s'agit pas simplement de passer ou de voir. Le choix de Matthieu est fait de toute éternité et c'est dans le regard de Jésus que l'appel a lieu.
Il en va de même pour les hommes : Dieu nous choisit de toute éternité pour être des saints, et, à un moment précis de notre histoire, surgit l'appel.
Le choix et l'appel sont gratuits. À nous d'y répondre librement. La réponse de Matthieu a été immédiate : "Il se leva et le suivit". Dieu attend notre réponse généreuse et prompte à son appel.
Il est facile de répondre si, par la prière, nous sommes à l'écoute de ce que Dieu veut nous dire.
Matthieu, ayant reçu l'appel, l'accueille dans sa maison. Nous trouvons une image du contenu de l'appel dans cette invitation. Jésus nous appelle pour nous inviter à son amitié, afin que nous puissions vivre dans son intimité.
De nombreux collecteurs d'impôts et de pécheurs se sont réunis chez Matthieu. Les Pharisiens ont commencé à critiquer. Jésus, au contraire, annonce la miséricorde : " Je veux la miséricorde, non le sacrifice ".
Jésus choisit et appelle de manière gratuite. Il nous appelle, nous pécheurs, à être ses amis. Il le fait grâce à sa miséricorde et le pardon que nous offre son cœur ouvert.

Javier Massa // istock-dk - Getty Images