Au fil de l’Évangile de mardi : Appelé pour appeler.

Commentaire pour le mardi de la 23e semaine du temps ordinaire. "En ces jours-là, il se rendit sur la montagne pour prier, et passa la nuit dans la prière de Dieu. Quand le jour fut venu, il appela ses disciples, et en choisit douze parmi eux, qu'il appela aussi apôtres". C'est dans la prière que nous apprenons à découvrir ce que Dieu attend de nous et que nous mûrissons les décisions qui marqueront notre vie.

Opus Dei - Au fil de l’Évangile de mardi : Appelé pour appeler.

Évangile (Luc 6, 12-19)

En ces jours-là,

Jésus s’en alla dans la montagne pour prier,

et il passa toute la nuit à prier Dieu.

Le jour venu,

il appela ses disciples et en choisit douze

auxquels il donna le nom d’Apôtres :

Simon, auquel il donna le nom de Pierre,

André son frère,

Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy,

Matthieu, Thomas,

Jacques fils d’Alphée,

Simon appelé le Zélote,

Jude fils de Jacques,

et Judas Iscariote, qui devint un traître.

Jésus descendit de la montagne avec eux

et s’arrêta sur un terrain plat.

Il y avait là un grand nombre de ses disciples

et une grande multitude de gens

venus de toute la Judée, de Jérusalem,

et du littoral de Tyr et de Sidon.

Ils étaient venus l’entendre

et se faire guérir de leurs maladies ;

ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs

retrouvaient la santé.

Et toute la foule cherchait à le toucher,

parce qu’une force sortait de lui

et les guérissait tous.


Commentaire

Dans le passage de l'Évangile que l'Église nous propose aujourd'hui, on nous montre une multitude de personnes, de lieux et de conditions différents, qui cherchent Jésus. Ce n'est pas une simple recherche, ils ne sont pas animés seulement par la curiosité, mais ils viennent pour apprendre de lui, pour être guéris de leurs maladies et pour être libérés des démons.
Ce qui est frappant, c'est le grand désir qui les anime d'être avec lui, au point que, comme nous le dit l'Évangile, " Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous.". A quoi pouvait ressembler la rencontre de ces personnes avec Jésus ? Quelle joie profonde remplissait leurs cœurs lorsqu'ils se sentaient guéris et libérés des démons ! Avec quelle puissance les paroles du Seigneur remplissaient leurs cœurs et leurs esprits ! Quelle expérience extraordinaire que de percevoir le visage de Dieu que le Seigneur leur révélait !
En regardant la société dans laquelle nous vivons, comme cela a été le cas tout au long de l'histoire, nous voyons tant de personnes qui cherchent le Seigneur avec la même soif. Des personnes de tout horizon, de différentes idéologies politiques et économiques, de différentes classes sociales, cherchent le Seigneur. Ils ressentent, parfois sans le savoir, un besoin absolu de sa présence dans leur vie. Ils perçoivent qu'ils ont besoin de lui pour éclairer leur esprit et remplir leur cœur, pour les guérir de leurs infirmités et les délivrer de l'action du démon.
Le passage d'aujourd'hui commence par nous dire que le Seigneur a choisi parmi ses disciples douze personnes qu'il a appelées apôtres. Ils doivent être envoyés comme témoins de ses paroles et de ses actes, de son enseignement, de sa mort et de sa résurrection.
Comme ces douze premiers, le Seigneur veut aussi avoir des apôtres aujourd'hui, des témoins qui lui faciliteront la rencontre avec tant de personnes qui souffrent parce qu'elles vivent une vie dépourvue de sens, des personnes amoureuses qui enflammeront leurs familles et leurs amis avec le feu de l'amour de Dieu. Demandons au Seigneur d'être conscients de notre mission d'apôtres, qu'il nous appelle à placer devant lui les personnes que nous aimons, et que c'est lui qui remplira leur vie de joie et de paix.