“Marie, Maîtresse du don de soi qui ne connaît pas de limite”

La Sainte Vierge Marie, Maîtresse du don de soi qui ne connaît pas de limite. — Te souviens-tu? c'est en la louant, Elle, que Jésus affirme: "Celui qui accomplit la volonté de mon Père, celui-ci (celle-ci!) est ma Mère!..."Prie cette bonne Mère pour que se renforce dans ton âme — d'une force d'amour et de libération — la réponse, généreuse, exemplaire, qui fut la sienne: "ecce ancilla Domini!" — Voici la servante du Seigneur. (Sillon, 33)

Veux-tu te demander — avec moi qui fais aussi mon examen — si tu maintiens immuable et ferme ton choix de Vie ? Si, en entendant la voix très aimable de Dieu, qui t'incite à la sainteté, tu réponds librement: oui ? Tournons de nouveau notre regard vers ce Jésus qui parlait aux foules à travers les villes et les campagnes de Palestine. Il ne cherche pas à s'imposer. Si tu veux être parfait…(Mt 19, 21.), dit-il au jeune homme riche. Ce dernier repoussa la proposition et l'Evangile nous dit qu'Il se retira tout triste — abiit tristis (Mt 19, 22.) . Voilà pourquoi, ce jeune homme riche qui perdit la joie pour avoir refusé de donner sa liberté, je l'ai parfois surnommé “le pauvre attristé” .

Considérez le moment sublime où l'Archange saint Gabriel annonce à la Sainte Vierge le dessein du Très-Haut. Notre Mère écoute et interroge pour mieux comprendre ce que le Seigneur lui demande; aussitôt jaillit la réponse ferme: fiat (Lc 1, 38.) — qu'il me soit fait selon ta parole! — fruit de la meilleure liberté: celle de se décider pour Dieu.(…) (Amis de Dieu, nos 24-25)