“Chante devant la Sainte Vierge Immaculée”

Parce qu'Il est Tout-Puissant, Omniscient, Dieu se devait de choisir sa Mère.

Et toi, qu'aurais-tu fait si tu avais dû la choisir: Je pense que toi et moi, nous aurions choisi celle que nous avons, en la comblant de toutes les grâces. Et c'est ce que Dieu a fait. C'est pourquoi, tout de suite après la très sainte Trinité, vient Marie. — Les théologiens font un raisonnement logique à propos de cette accumulation de grâces, du fait qu’Elle n’ait pas été assujettie à satan: cela convenait, Dieu pouvait le faire; donc Il l'a fait. Telle est la grande preuve. La preuve la plus claire de ce que Dieu a entouré sa Mère de tous les privilèges, dès le premier instant. Et la voilà belle, et pure, et limpide en son âme et en son corps! (Forge,442)

Tu es toute belle et en Toi il n'y a pas de tache. — Tu es un jardin bien clos, ma sœur, ma fiancée, un jardin bien clos, une source scellée. — Veni: coronaberis. — Viens: Tu seras couronnée. (Ct 4, 7, 12 et 8).

Si toi et moi en avions eu le pouvoir, nous l'aurions aussi faite Reine et Souveraine de toute la création.

Un grand signe apparut dans le ciel: une femme avec une couronne de douze étoiles sur la tête. — Revêtue du soleil. — La lune à ses pieds. (Ap 12, 1). Marie, Vierge sans tache, a réparé la chute d'Eve: et elle écrase de son talon immaculé la tête du serpent infernal. Fille de Dieu, Mère de Dieu, Epouse de Dieu.

Le Père, le Fils et le Saint-Esprit la couronnent en tant qu'impératrice de l'univers.

 Et les anges, ses sujets, lui rendent hommage..., et les patriarches, les prophètes et les Apôtres..., et les martyrs, les confesseurs, les vierges et tous les saints..., et tous les pécheurs, et toi et moi. (Saint Rosaire, 5ème mystère glorieux)