Sur les fiançailles et le mariage

L’amour pur et limpide des époux est une réalité sainte qu’en tant que prêtre je bénis de mes deux mains. Le Père avait écrit cela très longtemps avant et ce jeune étudiant le savait bien.

Pour parler avec Dieu

L’amour pur et limpide des époux est une réalité sainte qu’en tant que prêtre je bénis de mes deux mains. Le Père avait écrit cela très longtemps avant et ce jeune étudiant le savait bien. C’est sans doute pour cela qu’il savait aussi que sa question n’allait pas tomber à côté.

- Père, ma fiancée et moi aimerions que vous nous parliez un peu des fiançailles et du mariage

- "Bien sûr, mes enfants. L’amour humain est une formidable aventure. J’en sais quelque chose grâce à l’amour divin qui est bien plus mais qui est compatible avec l’amour humain et saint, comme le vôtre.

Je vous dis de vous aimer, de vous fréquenter, de vous connaître, de vous respecter mutuellement, comme si chacun était un trésor appartenant à l’autre. N’oubliez pas que Dieu Notre Seigneur est devant vous, qu’il vous voit, qu’il vous entend."

- Ici, le Père le regarde très affectueusement et lui dit pour finir

- "Mon fils, poursuis ardemment cet amour. Comme tu aimes beaucoup cette créature et que tu l’as choisie pour être la mère de tes enfants, n’aie jamais à rougir de cet amour. Respecte-la. Tu ne l’aimeras pas moins pour autant, tu l’aimeras davantage. Et le Seigneur pourra ainsi bénir très prochainement ce mariage et faire qu’il soit lumineux et joyeux, heureux. Ce sera là un amour qui touchera le ciel. "

Venezuela, 11 février 1975