Souvenirs de l'histoire de l'Opus Dei

En ce 90ème anniversaire de la fondation de l'Opus Dei, nous présentons une chronologie des événements les plus importants de l'histoire de l'Opus Dei : son expansion sur les cinq continents, sa configuration juridique, la réalisation de certaines activités au service de la société, etc. Le 2 octobre 1928 est illustré par une vidéo extraite du film "Au prix du sang"

Opus Dei - Souvenirs de l'histoire de l'Opus Dei

Cet historique n'a pas pour but d'être exhaustif mais de nous aider à rendre grâces à Dieu en évoquant ces souvenirs. Pour connaître l'histoire de l'Œuvre, il faudrait écrire la biographie de chacun de ses fidèles, l’action dans le monde de ces milliers de femmes et d'hommes, qui mènent, pour la plupart, une vie tout à fait courante, où brille la miséricorde de Dieu.

* * *

2 octobre 1928 : Josémaria Escriva voit que Dieu l'appelle à donner vie à un chemin de sanctification qui s'adresse à toutes sortes de personnes, dans leur travail professionnel et dans l'accomplissement de leurs devoirs ordinaires de chrétiens. L'histoire du nom "Opus Dei" est un peu plus tardive : il ne commença à s’en servir qu'au début des années 1930, bien que dès le début, dans ses notes et ses conversations sur ce que le Seigneur lui demandait, il parlait de l'Œuvre de Dieu.

- Le 2 octobre 1928, vu par un réalisateur : "J'ai reçu l'illumination sur toute l'Œuvre". C'est ainsi que saint Josémaria se souvient du moment où Dieu l'a aidé à voir l'Opus Dei. Cette vidéo montre comment le réalisateur Roland Joffé a imaginé ce moment dans une scène du film "Au prix du sang" ("There be Dragons").


14 février : à Madrid, alors qu'il célèbre la Sainte Messe, Dieu lui fait comprendre que l'Opus Dei s'adresse aussi aux femmes.

Ouverture du premier centre de l’Opus Dei : l'Académie DYA. Ce centre s’adresse à des étudiants et propose des cours de droit et d'architecture.

DYA devient une résidence d’étudiants où le fondateur et les premiers membres offrent aux jeunes une formation chrétienne etdiffusent le message de l'Opus Dei. Une partie de cette tâche consiste à catéchiser et à entourer les pauvres et les malades dans les quartiers périphériques de Madrid.


Consideraciones espirituales est publié à Cuenca (ville de province). Cet ouvrage deviendra Chemin par la suite.




Guerre civile espagnole : la persécution religieuse se déchaîne et saint Josémaria est contraint de se réfugier partout où il pouvait. Le projet du Fondateur d'étendre le travail apostolique de l'Opus Dei à d'autres pays a dû être temporairement ajourné.

Le fondateur et quelques fidèles de l'Opus Dei traversent les Pyrénées pour arriver en Andorre et de là, regagner la région du nord de l’Espagne où l'Église n'était pas persécutée.

Reprise du travail apostolique à Burgos.Josémaria Escriva de Balaguer retourne à Madrid. L'histoire de l'expansion de l'Opus Dei dans d'autres villes d'Espagne commence. Le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale empêche le commencement dans d'autres pays.

19 mars : l'évêque de Madrid, Mgr. Leopoldo Eijo y Garay accorde à l'Opus Dei la première approbation diocésaine.

14 février : Pendant la messe, le Seigneur fait voir à saint Josémaria la solution juridique qui permettra l'ordination de prêtres de l'Opus Dei.

25 juin : L'évêque de Madrid ordonne prêtres trois fidèles de l'Opus Dei : Alvaro del Portillo, José María Hernández Garnica et José Luis Múzquiz.

Le travail apostolique de l'Opus Dei qui commence au Portugal, se poursuivra, durant cette décennie, en Italie et en Grande-Bretagne (1946), en France et en Irlande (1947), au Mexique et aux États-Unis (1949).

Le fondateur de l'Opus Dei s'installe à Rome. Désormais, il se déplace de Rome dans différents pays pour y préparer l'implantation du travail de l'Opus Dei.

24 février : Le Saint-Siège accorde la première approbation pontificale.

29 juin : Le Fondateur érige le Collège romain de la Sainte-Croix pour accueillir par la suite de nombreux fidèles de l'Opus Dei qui y recevront une profonde formation spirituelle, théologique et apostolique, tout en poursuivant en même temps leurs études dans différents Athénées Pontificaux Romains.

Les premiers fidèles de l'Opus Dei arrivent au Chili et en Argentine. Des années plus tard, l’Œuvre commencera son travail en Colombie et au Venezuela (1951) ; en Allemagne (1952) ; au Guatemala et au Pérou (1953) ; en Équateur (1954) ; en Uruguay et en Suisse (1956) ; au Brésil, en Autriche et au Canada (1957) ; au Japon, au Kenya et au Salvador (1958) ; au Costa Rica (1959)

16 juin : Pie XII accorde l'approbation définitive de l'Opus Dei. Cette approbation permet aux personnes mariées d'être admises dans l'Opus Dei et aux prêtres, incardinés dans différents diocèses, de rejoindre la Société Sacerdotale de la Sainte-Croix.

Création à Pampelune (Espagne) du Studium général de Navarre, qui deviendra plus tard l'Université de Navarre.

12 décembre : érection du Collège romain de Sainte- Marie, centre destiné à l’intense formation spirituelle, théologique et apostolique des femmes de l'Opus Dei du monde entier.

Au Pérou, Le Saint-Siège confie à l'Opus Dei la prélature de Yauyos.

A partir de 1958 et les années suivantes : l'expansion de l'Opus Dei commence en Asie et en Afrique.

Les activités apostoliques démarrent en Hollande. Au cours de cette décennie, l’Œuvre s’étendra aussi au Paraguay (1962), en Australie (1963), aux Philippines (1964), en Belgique et au Nigeria (1965) et à Porto Rico (1969).

21 novembre : Paul VI inaugure le Centre Elis, initiative pour la formation professionnelle des jeunes, situé à la périphérie de Rome, avec une paroisse annexe confiée à l'Opus Dei.

Le fondateur de l'Opus Dei se rend au Mexique, où, pendant neuf jours, il se recueille intensément au sanctuaire de Notre-Dame de Guadalupe. Il a alors l’occasion de retrouver de très nombreux groupes de personnes auprès de qui il réalise une catéchèse chrétienne très profonde

Saint Josémaria parcourt l'Espagne et le Portugal lors d’un voyage catéchétique de deux mois.

Voyage catéchétique du fondateur de l'Opus Dei dans six pays d'Amérique du Sud : au Brésil, en Argentine, au Chili, au Pérou, en Équateur et au Vénézuela.

Voyage de catéchèse du Fondateur au Vénézuela et au Guatémala.

26 juin : Saint Josémaria décède à Rome. À ce moment-là, l'Opus Dei était déjà répandu sur les cinq continents.15 septembre : Mgr. Alvaro del Portillo est élu successeur du fondateur de l'Opus Dei.

Le travail apostolique commence au Congo, en Côte d'Ivoire et au Honduras. Auparavant, il avait été lancé en Bolivie (1978). Dans les années suivantes, il atteindra Hong Kong (1981) ; Singapour et Trinidad-Tobago (1982) ; la Suède (1984) ; Taiwan (1985) ; la Finlande (1987) ; le Cameroun et la République dominicaine (1988) ; Macao, la Nouvelle-Zélande et la Pologne (1989).

28 novembre : Le Pape Jean-Paul II érige l'Opus Dei en prélature personnelle, figure juridique adaptée à sa nature théologique et pastorale, et nomme mgr. Álvaro del Portillo Prélat.

19 mars : Exécution de la bulle d'érection de l'Opus Dei en prélature personnelle.

1985. Le Centre Académique Romain de la Sainte-Croix est fondé à Rome, qui deviendra en 1998 l'Université Pontificale de la Sainte-Croix.

1991. 6 janvier : Jean-Paul II ordonne évêque mgr. Álvaro del Portillo, Prélat de l'Opus Dei.

17 mai : béatification de Josémaria Escriva, place Saint-Pierre (Rome).

Le travail apostolique commence au Nicaragua, en Hongrie et en République Tchèque, puis en Inde et en Israël (1993), en Lituanie (1994), en Estonie, en Slovaquie, au Liban, au Panama, en Ouganda (1996), au Kazakhstan (1997) et en Afrique du Sud (1998).

23 mars : décès de Mgr. Álvaro del Portillo, quelques heures après son retour d'un pèlerinage en Terre Sainte.

20 avril : Mgr. Javier Echevarria est nommé prélat de l'Opus Dei par Jean-Paul II qui confirme ainsi l'élection du Congrès général électif tenu à Rome.

6 janvier : Mgr. Javier Echevarria est ordonné évêque par Jean-Paul II.

6 octobre : Le pape Jean-Paul II canonise Josémaria Escriva de Balaguer, place Saint-Pierre, à Rome.

Le travail apostolique de l'Opus Dei commence en Slovénie et en Croatie. Par la suite cette expansion se poursuit : en Lettonie (2004) ; en Russie (2007) ; en Corée, en Roumanie et en Indonésie (2009) ; et au Sri Lanka (2011).

14 septembre. Benoît XVI inaugure et bénit la statue de saint Josémaria, placée sur la façade extérieure de la basilique Saint-Pierre.

27 septembre. Alvaro del Portillo, premier successeur de saint Josémaria, est béatifié à Madrid.

Mgr Javier Echevarria, successeur du bienheureux Alvaro, décède le 12 décembre à Rome. Il a été à la tête de l'Opus Dei pendant 22 ans.

A l'issue du troisième congrès électif de la Prélature, le Pape François a nommé le 23 janvier 2017 mgr Fernando Ocáriz Prélat de l'Opus Dei.

8 juin. Le pape François approuve le miracle de la chimiste Guadalupe Ortiz de Landázuri (1916-1975), qui sera la première membre laïc de l'Opus Dei à être béatifiée.