"Sillon " et "Amis de Dieu" en lituanien

Là se trouve l’origine d’un point de "Chemin": « Fou! —je t’ai vu—tu te croyais tout seul en cette chapelle épiscopale— déposer un baiser sur chaque calice et sur chaque patène, tout juste consacrés : pour qu’Il le trouve quand, pour la première fois, il « descendra » dans ces vases eucharistiques »

Édition de « Sillon » en lituanien

La première édition de Vaga (Sillon) et de Dievo Biciulial (Amis de Dieu) a été publiée en septembre dernier en Lituanie. Ces livres de saint Josémaria Escriva ont été traduits de l’espagnol.

Sillon, tout comme Chemin, est le fruit de la vie intérieure et de l’expérience des âmes qu’avait saint Josémaria. Il fut écrit dans le but de nous aider à prier personnellement. Son genre et son style ne sont donc pas ceux des traités théologiques systématiques bien que sa richesse et sa profondeur spirituelle recèlent une théologie élevée.

Le premier successeur de saint Josémaria Escriva de Balaguer, mgr Alvaro del Portillo, déjà prélat de l’Opus Dei, rédigea le prologue d’Amis de Dieu: « Il n’a jamais prétendu être un auteur, bien qu’il ait sa place parmi les maîtres de la spiritualité chrétienne. Sa doctrine, avenante tout en invitant à l’effort, vise à être vécue au milieu du travail, au foyer, dans les rapports humains, partout. Il possédait l’art, y compris humainement parlant, de distribuer des louis d’or en échange de verroterie. Comme cette lecture est aisée!

Ses expressions directes, ses images si vivantes sont accueillies par tous, en dépit des différences de mentalité et de culture. Il avait appris à l’école de l’Évangile : d’où sa clarté, sa façon de toucher le fond de l’âme ; son art de ne pas être démodé, car il ne se pliait pas à la mode ».

D’autres ouvrages de saint Josémaria sont aussi édités en lituanien : Chemin, avec un premier tirage en 1996 et une deuxième édition en 2001 ; Chemin de Croix, en 1996 et Saint Rosaire, en 2004. Forge et Quand le Christ passe sont actuellement sous presse.

Source: Fondation Studium