“Nous y dépenser quotidiennement avec Lui”

Comme l'on doit mourir content, lorsqu'on a vécu avec héroïsme toutes les minutes de sa vie! — Oui, je puis te l'assurer, pour avoir reconnu cette joie chez ceux qui, avec une sereine impatience, des années durant, se sont préparés à cette rencontre. (Sillon, 893)

Le Seigneur nous a remis la vie, les sens, les facultés, des grâces sans nombre: et nous n'avons pas le droit d'oublier que nous sommes des ouvriers, parmi tant d'autres, dans cette propriété où Il nous a mis pour prendre part à l'effort d'apporter la nourriture aux autres. C'est là notre place: à l'intérieur de ces limites-là; nous devons nous y dépenser quotidiennement avec Lui, en L'aidant dans son travail rédempteur

Permettez-moi d'insister: ton temps pour toi ? Ton temps pour Dieu! Il se peut que, par la miséricorde du Seigneur, cet égoïsme-là ne soit pas pour le moment entré dans ton âme. Je te parle pour le cas où ton cœur viendrait à flancher dans sa foi au Christ. Je te demande alors — Dieu te le demande — d'être fidèle à ton effort, de maîtriser ton orgueil, d'assujettir ton imagination, de ne pas te permettre la légèreté de t'écarter, de déserter. (…) (Amis de Dieu, 49)