Réséda, un club d’étudiants parisiens

Des anciens lycéens du Club Fennecs ont décidé de lancer des activités pour les étudiants : le Cercle du Réséda. Le nom de cette plante a été utilisé -notamment- par attachement au célèbre poème de Louis Aragon : "la Rose et le Réséda", hommage au sacrifice de toute une génération, au rapprochement entre croyants et non croyants, et à la nécessité de l'engagement.

Initiatives sociales

Chaque jeudi soir, une dizaine d'étudiants se retrouvent pour un temps de formation sur un point concret de la vie chrétienne : l'unité de vie, la tempérance, la charité, l'apostolat...

Une fois tous les 15 jours, ils assistent en plus à un moment de prière dirigé par un prêtre de l'Opus Dei à partir des Evangiles.

Geoffroy, étudiant en économie à Dauphine, apprécie cette formation : "les topos délivrés au Cercle du Réséda sont particulièrement utiles pour pouvoir vivre en chrétien dans le monde universitaire. En travaillant sur des points concrets, on cherche ensuite à s'améliorer chaque jour pour se rapprocher toujours plus du Christ". Et pour finir, un p'tit apéro vient rassembler tous les étudiants issus de diverses universités, écoles et prépas parisiennes pour un moment convivial.

Tous les samedis, les étudiants ont la possibilité de réviser leurs cours dans les salles du Centre Garnelles. Une heure de sport en fin de journée est ensuite proposée pour les plus motivés !

Benjamin, étudiant en Droit à Assas, note que "c'est l'un des rares espaces de travail ouvert tout le samedi, où l'on puisse travailler dans une atmosphère vraiment porteuse pour la réussite de nos examens. La diversité des parcours scolaires permet de s'enrichir mutuellement et d'élargir nos connaissances. Le Centre est aussi largement ouvert aux non-croyants, ce qui donne l'occasion de venir avec de nombreux amis pour réviser. Le Cercle du Réséda n'est donc pas une activité en plus dans la semaine, mais vraiment un moyen d'unifier études et vie spirituelle".

Plusieurs fois dans l'année sont aussi organisées des week-ends de révisions, où ils travailleront tous ensemble à la réussite de leurs épreuves universitaires.

Un week-end les a aussi rassemblés fin septembre : après une visite à des personnes âgées, suivie d'une recollection sur le thème de " la vie spirituelle ", les jeunes sont partis pour une marche nocturne des Invalides jusqu'à Versailles. L'arrivée vers 1h du matin sous la pluie fut mémorable !

La participation aux rencontres des jeunes de l'UNIV pendant la semaine pascale promet aussi d'être un moment riche pour le Cercle du Réséda !

Clément, étudiant en histoire à la Sorbonne: "ces évènements tissent une véritable cohésion entre les membres du Cercle, favorisent une belle amitié et l'apostolat."

Pour que les étudiants puissent "viser haut" comme le demande le Pape François, le Cercle propose aussi de nombreux moyens personnalisés durant l'année pour leur permettre de prendre le chemin de la sainteté : rencontres avec un prêtre, confessions, retraites, prière à la chapelle...