Le troisième jour de la neuvaine

L., Colombie

Faveurs obtenues par son intercession

J’ai pu garder mon poste d’enseignante, ce dont je suis très reconnaissante à saint Josémaria. J’avais commencé la neuvaine du travail, mercredi, il y a une semaine, j’ai eu la bonne nouvelle trois jours après. À cause de coupes budgétaires, on réduisait les effectifs des professeurs. J’étais inquiète pour mon poste.

J’ai confié une copie de cette neuvaine à une amie dont le fils est au chômage. Elle va s’y mettre avec foi, je suis donc sûre qu’elle va en obtenir un pour lui. Merci infiniment saint Josémaria pour les faveurs que tu nous accordes.