La fête de Saint-Josémaria au Burkina Faso, en Côté d'Ivoire et au Bénin...

Une messe en honneur de saint Josémaria a été célebrée pour la première fois à Ouagadougou; de nombreux amis ont participé à cet événement qu'ils envisagent comme un départ d'une présence plus active des apostolats de l'Opus Dei au Burkina Faso.

Images vidéo de la messe à Ouaga.

Une autre messe a été célebrée à Cotonou; dont voici une photo du célébrant, entouré des participants, devant la façade de la cathédrale.

Abidjan, lundi 23, paroisse Saint-Jacques, 19 h. Messe présidée par l'archevêque, Monsiegneur Kutwuan dans une église pleine à craquer : plus de 2.000 persones, dont plus de 500 sur des chaises installées sur le parvis.

C'est dans cette même paroisse (mais dans l'ancienne église) qu'eut lieu la première messe du 26 juin, en 1981: à l'époque c'était une messe de défunts; le nombre de participants ne dépassait pas la vingtaine.

Monseigneur Kutwuan, qui nous a connus lorsque nous sommes arrivés, a eu des termes très élogieux sur l'Oeuvre, sur le servive qu'elle prête au diocèse et à l'Eglise en Côte d'Ivoire et en Afrique de l'Ouest. Il a mentionné notamment l'apostolat de tous et le service de l'abbé Gbaka-Brédé comme professeur à l'Université Catholique de l'Afrique de l'Ouest.

A Yamoussoukro, la messe a eu lieu le 26, à 19 h, à la paroisse de la Visitation, dont la construction n'est pas finie. Il y avait environ 600 personnes. Comme d'habitude depuis plusieurs années, l'une des chorales est celle qui porte le nom de Saint Josémaria, composée d'immigrants du Burkina Faso.