Dieu caché

Comme on comprend bien, maintenant, la clameur incessante qu’ont fait monter les chrétiens, en tout temps, devant l’Hostie Sainte!

Pour parler avec Dieu

Comme on comprend bien, maintenant, la clameur incessante qu’ont fait monter les chrétiens, en tout temps, devant l’Hostie Sainte! Chante, ô ma langue, le mystère de ce Corps glorieux, ainsi que du précieux Sang que versa — rançon du monde — le Fils de la Vierge Féconde, le Roi éternel des Peuples

Il faut adorer avec dévotion ce Dieu caché c’est le même Jésus-Christ qui naquit de la Vierge Marie; le même qui souffrit et fut immolé sur la Croix; le même dont le côté transpercé répandit du sang et de l’eau.

Quand le Christ passe, 84

Quand tu Le recevras, dis-Lui: Seigneur, j'espère en Toi; je T'adore, je T'aime; augmente en moi la foi. Sois un appoint pour ma faiblesse, Toi qui as voulu demeurer dans l'Eucharistie, sans défense, pour apporter un remède à la faiblesse des créatures.

Forge, 832

C’est pour nous que Jésus est resté dans la Sainte Hostie ! Pour demeurer à notre côté, pour nous soutenir, pour nous guider. L’amour ne se paye que par l’amour. — Alors, comment ne pas nous rendre auprès du Tabernacle, chaque jour, ne serait-ce que pour quelques minutes, pour Le saluer et Lui témoigner notre amour d’enfants et de frères ?

Sillon, 686

Il est vrai que notre tabernacle, je l’appelle toujours Béthanie… — Deviens l’ami des amis du Maître : Lazare, Marthe, Marie. — Après quoi tu ne me demanderas plus pourquoi j’appelle notre tabernacle Béthanie.

Chemin, 322

Prison d'amour! C'est ainsi que j'aime appeler le Tabernacle. — Depuis vingt siècles, Il est là... volontairement enfermé, pour moi et pour tous.

Forge, 827

N’es-tu pas heureux de découvrir, sur ton trajet habituel dans les rues de la ville, un nouveau tabernacle ?

Chemin, 270

N’omets pas la visite au Saint-Sacrement.

Après ta prière vocale habituelle, confie à Jésus, réellement présent dans le tabernacle, les soucis de ta journée. — Tu en retireras lumière et courage pour ta vie de chrétien.

Chemin, 554

Tu as commencé par Lui rendre une visite, chaque jour… aussi je ne m’étonne pas que tu me dises : je commence à aimer à la folie la lampe du Tabernacle.

Sillon, 688

Rends-toi souvent devant le Tabernacle de corps ou de coeur, afin de te rassurer, de trouver la sérénité: mais aussi pour te sentir aimé... et pour aimer!

Forge, 837

Jésus est resté dans l'Eucharistie par amour... pour toi. Il y est resté, tout en sachant comment les hommes le recevraient et comment tu le recevrais toi-même. Il y est resté, afin que tu Le manges, afin que tu lui rendes visite et que tu lui racontes tes problèmes; afin qu'en Le fréquentant dans la prière auprès du Tabernacle et dans la Communion, tu t'éprennes de Lui de plus en plus, et que tu fasses en sorte que d'autres âmes — beaucoup d'âmes! — suivent le même chemin.

Forge, 887