1.3 Résumé historique

1928. 2 octobre : au cours des exercices spirituels qu’il suit à Madrid, le bienheureux Josémaria Escriva, par inspiration du Seigneur, fonde l’Opus Dei, chemin de sanctification qui s’adresse à toute sorte de personnes, dans le travail professionnel et l’accomplissement des devoirs ordinaires du chrétien. Le nom d’« Opus Dei» est postérieur : le fondateur ne commença à l’utiliser qu’au début des années 30, même si, dès l’origine, il parlait de l’Œuvre de Dieu quand il faisait allusion, dans ses notes et ses conversations, à ce que le Seigneur lui demandait.

1930. 14 février : à Madrid, pendant qu’il célèbre la messe, Dieu fait comprendre au bienheureux Josémaria que l’Opus Dei s’adresse également aux femmes.

1933. Ouverture du premier centre de l’Opus Dei. C’est l’« Académie DYA», destinée tout particulièrement aux étudiants ; on y dispense des cours de droit et d’architecture.

1934. DYA devient une résidence universitaire. Le fondateur et les premiers membres y proposent une formation chrétienne et répandent le message de l’Opus Dei parmi les jeunes. Une partie importante de cette tâche consiste à assurer la catéchèse et l’assistance aux pauvres et aux malades des quartiers de la banlieue de Madrid. Josémaria Escriva tient toujours informé l’évêque de Madrid, qui, dès le début, approuve et bénit ces activités.

Consideraciones espirituales, le livre qui précède Chemin, est publié à Cuenca.

1936. Guerre civile d’Espagne : la persécution religieuse oblige Josémaria Escriva à se réfugier dans différents endroits. Les circonstances le contraignent à différer momentanément les projets d’expansion du travail apostolique de l’Opus Dei dans d’autres pays.

1937. Le fondateur et quelques fidèles de l’Opus Dei traversent les Pyrénées via l’Andorre, et se rendent dans la zone de l’Espagne où l’Église n’est pas persécutée.

1938. Le travail apostolique recommence à partir de Burgos.

1939. Josémaria Escriva rentre à Madrid. Expansion de l’Opus Dei dans d’autres villes espagnoles. Le début de la deuxième Guerre Mondiale empêche l’expansion dans d’autres pays.

A la fin de la guerre civile espagnole, le prmeier centre de l'Opus Dei est en ruine.

1941. 19 mars : l’évêque de Madrid, Mgr Leopoldo Eijo y Garay, accorde à l’Opus Dei sa première approbation diocésaine.

1943. 14 février : toujours pendant la messe, le Seigneur fait voir à Josémaria Escriva une solution juridique qui permettra l’ordination de prêtres de l’Opus Dei : la Société sacerdotale de la Sainte Croix.

1944. 25 juin : l’évêque de Madrid ordonne prêtres trois fidèles de l’Opus Dei : Alvaro del Portillo, José Maria Hernandez de Garnica et José Luis Muzquiz.

Les trois premiers membres de l'Opus Dei à devenir prêtres, avant leur ordination

1946. Le fondateur de l’Opus Dei s’établit à Rome. Au cours des années qui suivent, il se rend dans toute l’Europe, afin de préparer l’implantation de l’Opus Dei dans différents pays.

1947. 24 février : le Saint-Siège accorde sa première approbation pontificale.

1948. 29 juin : le fondateur érige le Collège romain de la Sainte Croix, où de nombreux fidèles de l’Opus Dei recevront une profonde formation spirituelle et pastorale, tout en suivant des études ecclésiastiques dans les athénées pontificaux de Rome.

Quelques jours après son arrivée à Rome

1950. 16 juin : Pie XII accorde son approbation définitive à l’Opus Dei. Cette approbation permet d’admettre dans l’Opus Dei des personnes mariées et d’inscrire des prêtres du clergé séculier dans la Société sacerdotale de la Sainte Croix.

1952. Création à Pampelune (Espagne) du Studium Generale de Navarre, qui deviendra par la suite l’Université de Navarre[i].

1953. 12 décembre : érection du Collège romain de Sainte-Marie, un centre destiné à la formation spirituelle, théologique et apostolique de femmes de l’Opus Dei, originaires du monde entier.

1957. Le Saint-Siège confie à l’Opus Dei la prélature de Yauyos, au Pérou.

1965. 21 novembre : Paul VI inaugure le Centre ELIS, une initiative pour la formation professionnelle des jeunes, dans la banlieue de Rome, avec une paroisse contiguë que le Saint-Siège confie à l’Opus Dei.

Paul VI, le jour de l'inauguration du Centre Elis, à Rome

1969. Rome : Congrès général extraordinaire de l’Opus Dei, dont l’objet est d’étudier sa transformation en prélature personnelle, figure juridique prévue par le Concile Vatican II, et qui semblait convenir au phénomène pastoral de l’Opus Dei.

1970. Le fondateur de l’Opus Dei se rend au Mexique. Neuvaine de prières à Notre-Dame-de-Guadeloupe. Rencontres avec des foules nombreuses, qui sont l’occasion d’une intense catéchèse chrétienne.

1972. Le fondateur de l’Opus Dei réalise un voyage de catéchèse de deux mois en Espagne et au Portugal.

1974. Voyage de catéchèse dans six pays d’Amérique du Sud : Brésil, Argentine, Chili, Pérou, Équateur et Venezuela.

En Argentine, au cours d'une réunion générale avec lpus de cinq mille personnes, au Theatre Coliséo

1975. Voyage de catéchèse au Venezuela et au Guatemala.

26 juin : décès à Rome de Josémaria Escriva. À cette date, environ 60 000 personnes font partie de l’Opus Dei.

7 juillet : inauguration du sanctuaire de Torreciudad (Huesca, Espagne).

15 septembre : Alvaro del Portillo est élu pour succéder au fondateur de l’Opus Dei, lors du congrès qui, conformément aux statuts, a été convoqué à cette fin.

1982. 28 novembre : Jean Paul II érige l’Opus Dei en prélature personnelle, figure appropriée à sa nature théologique et juridique, et en nomme prélat Alvaro del Portillo.

1983. 19 mars : exécution de la Bulle d’érection de l’Opus Dei en prélature personnelle.

1985. Fondation à Rome du Centre académique romain de la Sainte Croix qui, en 1998, deviendra l’Université pontificale de la Sainte Croix.

1991. 6 janvier : Jean Paul II ordonne évêque Mgr del Portillo, prélat de l’Opus Dei.

1992. 17 mai : béatification de Josémaria Escriva place Saint-Pierre, à Rome.

1994. 23 mars : Mgr Alvaro del Portillo meurt à Rome, quelques heures après son retour d’un pèlerinage en Terre Sainte.

20 avril : Xavier Echevarria est nommé prélat de l’Opus Dei par Jean Paul II, qui confirme ainsi l’élection faite par le congrès général électif réuni à Rome.

1995. 6 janvier : Mgr Echevarria est ordonné évêque par Jean Paul II.

Dates du début du travail apostolique stable de l’Opus Dei dans différents pays.

1946 Portugal, Italie et Grande-Bretagne 

1947 France et Irlande 

1949 Mexique et États-Unis 

1950 Chili et Argentine 

1951 Colombie et Venezuela 

1952 Allemagne 

1953 Guatemala et Pérou 

1954 Équateur 

1956 Uruguay et Suisse 

1957 Brésil, Autriche et Canada.

1958 Japon, Kenya et Salvador.

1959 Costa Rica et Pays-Bas.

1962 Paraguay.

1963 Australie

1964 Philippines.

1965 Belgique et Nigeria.

1969 Porto Rico.

1978 Bolivie.

1980 Congo, Côte d’Ivoire et Honduras.

1981 Hongkong.

1982 Singapour

1983 Trinidad et Tobago.

1984 Suède.

1985 Taiwan.

1987 Finlande.

1988 Cameroun et République Dominicaine.

1989 Macao, Nouvelle-Zélande et Pologne.

1990 Hongrie et République tchèque

1992 Nicaragua.

1993 Inde et Israël.

1994 Lituanie.

1996 Estonie, Ouganda, Panama, Slovaquie et Liban.

1997 Kazakhstan

1998 Afrique du Sud

2004 Lettonie

[i] Voir 5.2.