Mot-clé: Eucharistie

96 résultats trouvés pour "Eucharistie"

“Il s'est fait nourriture, Il s'est fait Pain”

C'est Lui, le plus grand fou qu'il y ait jamais eu et qu'il y aura jamais. Y a-t-il plus grande folie que de se donner comme Il se donne, et à qui Il se donne? Car c'eût été une folie s'Il était resté un Enfant sans défense; mais alors nombre de malfrats se seraient émus et n'auraient pas osé Le maltraiter.

"Tu l'as toujours à ton côté "

Que d'efficacité dans la sainte Eucharistie pour l'action — et d'abord pour l'esprit — des personnes qui la reçoivent souvent, et avec piété. (Forge, 303)

“Le Seigneur cherche mon pauvre cœur”

Avoir communié tous les jours pendant tant d'années! — Un autre serait saint, m'as-tu dit, et moi j'en suis toujours au même point! — Mon fils, t'ai-je répondu, continue à communier quotidiennement et pense: où en serais-je, si je n'avais pas communié? (Chemin, 534)

"Nous allons recevoir le Seigneur"

As-tu déjà envisagé comment tu te préparerais à recevoir Notre-Seigneur, si l'on ne pouvait communier qu'une seule fois dans sa vie? — Quel bonheur pour nous que de nous approcher aussi facilement de Dieu! Nous devons L'en remercier... Remercions-Le par le grand soin que nous mettons à Le recevoir. (Forge, 828)

"Jésus est avec nous!"

Dans le Saint Sacrifice de l'autel, le prêtre prend le Corps de notre Dieu et le Calice de son Sang; et il les élève au-dessus de toutes les choses de la terre en disant: "Per Ipsum et cum Ipso, et in Ipso" — par mon Amour, avec mon Amour, dans mon Amour! Unis-toi à ce geste. Mieux encore: incorpore cette réalité à ta vie. (Forge, 541)

"La communion des Saints"

Vivez, avec une intensité particulière la Communion des Saints, et chacun sentira, à l'heure de la lutte intérieure aussi bien qu'à l'heure du travail professionnel, la joie et la force de ne pas être seul (Chemin, 545).

"Dieu est la"

Humilité de Jésus: à Bethléem, à Nazareth, au Calvaire... — Mais plus d'humiliation et d'anéantissement encore dans l'Hostie sainte: plus que dans la crèche, qu'à Nazareth, ou sur la Croix. Combien donc il me faut aimer la Messe! ("Notre" Messe, Jésus...) (Chemin, 533)

"Sois un appoint pour ma faiblesse"

Quand tu Le recevras, dis-Lui: Seigneur, j'espère en Toi; je T'adore, je T'aime; augmente en moi la foi. Sois un appoint pour ma faiblesse, Toi qui as voulu demeurer dans l'Eucharistie, sans défense, pour apporter un remède à la faiblesse des créatures. (Forge, 832)

"La Messe est une action divine"

N'est-il pas étrange que tant de chrétiens, si lents, voire solennels dans leur vie de société (ils ne sont pas pressés) ou dans leur vie professionnelle si peu active ou bien à table et quand ils se reposent (ils ne sont pas pressés non plus), se sentent pressés et pressent le prêtre à écourter, à abréger le temps réservé au Saint Sacrifice de l'Autel? (Chemin, 530)

“Sois un appoint pour ma faiblesse”

Quand tu Le recevras, dis-Lui: Seigneur, j'espère en Toi; je T'adore, je T'aime; augmente en moi la foi. Sois un appoint pour ma faiblesse, Toi qui as voulu demeurer dans l'Eucharistie, sans défense, pour apporter un remède à la faiblesse des créatures. (Forge, 832)