Un chemin de liberté à travers les Pyrénées

En la fête de saint Joseph, patron de l'Opus Dei, et pour qui saint Josémaria avait une très grande dévotion, nous présentons le documentaire sur le Passage des Pyrénées, produit par Arturo Méndiz, vainqueur de trois Goyas et candidat aux Oscars.

Opus Dei - Un chemin de liberté à travers les Pyrénées

"Nous voulons que tout le monde connaisse l'aventure de saint Josémaria en route pour Andorre à l'automne 1937". Ce sont les mots de Jordi Piferrer de l'Association des Amis du Chemin de Pallerols de Rialb à Andorre, pour expliquer la raison de ce nouveau documentaire sur le Passage des Pyrénées.

Le documentaire - produit en espagnol, en anglais et en catalan, avec des sous-titres en français - dure 22 minutes. Il est réalisé par Arturo Méndiz, gagnant de trois Goyas, ainsi que d'une Palme d'Or au Festival de Cannes et d'une nomination aux Oscars pour Timecode.


Le documentaire s'arrête sur l'histoire du passage de saint Josémaria par Pallerols de Rialb et la rencontre de la Rose dans l'église de Pallerols. Cet événement confirma la décision de saint Josémaria de continuer vers Andorre car il était intérieurement angoissé, dans un processus de discernement, pour voir quelle était la volonté de Dieu.

Dans la deuxième partie du documentaire, l'itinéraire du Passage des Pyrénées est enregistré à partir d'un hélicoptère. L'expédition a duré cinq nuits, à pied, d'Oliana à Andorre : un total de 100 km en traversant montagnes et rivières jusqu'à ce qu'elle atteigne Andorre le 2 décembre 1937.

Revivre l'expérience de saint Josémaria

Selon Piferrer, "conscients que de nombreuses personnes dans le monde entier veulent suivre ce chemin et revivre l'expérience de saint Josémaria, nous avons produit ce documentaire ; nous avons également créé une équipe de guides qui accompagneront les groupes qui le demandent". On compte déjà par des milliers les personnes qui sont passées par Pallerols.

Au cours des dernières années, de nombreux bénévoles ont contribué à la réalisation des objectifs de l'Association : récupérer les itinéraires de l'expédition, reconstruction de certains bâtiments au long du chemin, impulser sa connaissance, ainsi que la promotion de la création d'un centre de recherche et la reconstruction de l'église et du presbytère de Pallerols.

Pour sa part, le producteur Arturo Méndiz, a déclaré que "lorsque j'ai été chargé de réaliser le documentaire sur le Passage des Pyrénées, j'ai voulu approfondir les faits et j'ai voulu que les gens - lorsqu'ils verraient le documentaire - comprennent ce que tous ceux qui ont fait ces expéditions ont réellement souffert".

Lorsque les images aériennes ne permettaient pas de montrer le message, le réalisateur-producteur a eu recours aux dessins d'une jeune illustratrice, Regina Insenser et à la musique de Luis Meseguer, tandis que Joan Girbau dirigeait la photographie. Enfin, le club Raier, de Lleida, a fourni les figurants.