Messe pour les 40 ans de l'Opus Dei au Congo

S.E. le Cardinal Fridolin Ambongo a présidé le 27 septembre une messe en la Cathédrale de Kinshasa, pour le 40ème anniversaire de l'arrivée des premiers fidèles de l'Opus Dei en R.D. du Congo

Nouvelles R.D. du Congo
Opus Dei - Messe pour les 40 ans de l'Opus Dei au Congo

"Nous voici réunis en cette église cathédrale pour un évènement heureux : la célébration du 40ème anniversaire de la présence de l'Opus Dei dans notre pays, particulièrement dans notre archidiocèse de Kinshasa. L'occasion nous est donnée aujourd'hui pour rendre grâce à Dieu pour son Œuvre, mais aussi rendre grâces aux membres de l'Opus Dei qui ont toujours donné le meilleur d'eux-mêmes pour le bien de notre Eglise".


C'est avec ces paroles que le Cardinal Ambongo a introduit la messe qu'il a présidée le dimanche 27 septembre, dans une cathédrale remplie de fidèles jusqu'où le respect des mesures sanitaires en vigueur le permettait.

Dans son homélie, il a voulu approfondir sur le travail, en tant que partie fondamentale du message de l'Œuvre. "La Prélature a comme objectif principal la sainteté au milieu du monde, la sainteté dans le travail, la sainteté dans le milieu professionnel. Aussi bien pour les laïcs, qui constituent le plus grand nombre de ses membres, que pour les prêtres séculiers. En d'autres termes, l'Opus Dei veut faire du travail, toute forme de travail, un véritable lieu de sanctification, un véritable lieu de rencontre avec Dieu".

Cliquez ici pour écouter l'homélie

En rappelant que l'homme est créé travailleur, Son Éminence conclu que " On ne peut pas s'humaniser, on ne peut pas se réaliser en tant qu'homme si on ne travaille pas, on ne peut pas se réaliser pleinement si on fait une distinction entre la catégorie des travaux".

Il a terminé son homélie par un résumé et un vœu : "Je voudrais tout simplement vous exhorter à vous engager pour que le travail, l'activité laborieuse, soit pour tous l'occasion d'avoir le moyen de mener une vie digne et de se sanctifier en sanctifiant ses frères et sœurs. Que le chrétiens catholiques, mus par la force du Saint Esprit, avec l'intercession de saint Josémaria Escrivá, transforment les lieux de travail en chemin de sanctification, en chemin de béatitude pour tous".

À la fin de la messe, dans son mot de remerciement, le Vicaire Régional de l'Opus Dei en RDC, Mgr Xavier Valdés, exprimait son action de grâce à Dieu et envers ceux qui ont été les pionniers en terre congolaise de cette aventure divine. "Notre action de grâce monte au ciel pour la foi, la générosité, de ceux qui sont venus ici chez nous en 1980, envoyés par le Bienheureux Alvaro del Portillo. Aujourd'hui ça fait six ans de sa béatification. Nous pensons en particulier à Mgr Xavier Hervas, décédé il y a sept ans, ici à Kinshasa, après une vie complètement donnée au Seigneur et aux âmes. Il nous contemple maintenant depuis la maison du ciel… Xavier, ce que saint Josémaria nous disait est une réalité : rêvez et la réalité dépassera vos rêves… Merci de tout cœur, Xavier, merci !"

"Merci aussi à ces femmes, vaillantes, généreuses, qui sont venues deux ans plus tard, en septembre 1982, et dont quelques-unes sont ici parmi nous. Vous voyez les fruits abondants que le Seigneur a déversés grâce à votre don, plein de joie. Merci, Seigneur, pour ces 40 ans. Merci, ô Notre Dame".

(Photos : Retransmission en direct RTCE du 27 septembre 2020)