Lettre du Pape François sur la bienheureuse Guadalupe Ortiz de Landazuri

Lettre du Pape François à Mgr Fernando Ocáriz, prélat de l’Opus Dei, à l’occasion de la béatification de Guadalupe Ortiz de Landázuri

Opus Dei - Lettre du Pape François sur la bienheureuse Guadalupe Ortiz de Landazuri

Le Vatican, 12 avril 2019

Cher Don Fernando :

La béatification de la servante de Dieu Guadalupe Ortiz de Landázuri, la première des fidèles laïcs de cette Prélature à être béatifiée, aura bientôt lieu, et je souhaite me joindre à votre joie et votre action de grâces pour ce témoignage de sainteté, vécu dans les circonstances ordinaires de sa vie chrétienne.

Il est juste de se réjouir et de rendre grâce à Dieu, parce qu’Il n’abandonne jamais son église, même dans les moments les plus sombres, et avec l’amour de l’époux, Il continue à susciter en elle des exemples de sainteté qui embellissent son visage, nous comblent d’espérance et nous montrent avec clarté le chemin que nous devons parcourir.

La sainteté suppose d’ouvrir son cœur à Dieu et de le laisser nous transformer avec son amour, et elle suppose aussi de sortir de soi-même et d’aller à la rencontre des autres, là où Jésus nous attend, pour leur donner une parole d’encouragement, leur tendre une main secourable, leur adresser un regard de tendresse et de consolation.

Guadalupe Ortiz, avec la joie qui jaillissait de sa conscience d’être fille de Dieu, apprise de Saint Josémaria lui-même, a mis ses nombreuses qualités humaines et spirituelles au service des autres, en aidant spécialement d’autres femmes et leurs familles dans leurs besoins d’éducation et de développement. Et tout cela, elle l’a fait sans aucune attitude prosélytiste, mais seulement par sa prière et son témoignage.

J’encourage tous les fidèles de la Prélature, ainsi que tous ceux qui participent à leurs apostolats, à toujours aspirer à cette sainteté de la normalité, qui brûle dans notre cœur enflammé par l'amour du Christ, et dont ont tant besoin aujourd'hui le monde et l'Église

Je vous demande aussi de ne pas cesser de prier pour moi, en même temps que je vous donne la Bénédiction Apostolique. Que Jésus vous bénisse et que la Sainte Vierge vous garde.

Fraternellement,

François