Le Vicaire Régional de l’Opus Dei bénit l’oratoire du Centre Hospitalier Monkole

Le samedi 24 septembre 2016, le Vicaire Régional de l’Opus Dei en R.D. Congo, Mgr. Xavier Valdés, a béni la chapelle et a célébré la Messe de dédicace de l’autel devant un public qui remplissait les lieux

Initiatives sociales
Opus Dei - Le Vicaire Régional de l’Opus Dei bénit l’oratoire du Centre Hospitalier Monkole

Le Centre Hospitalier Monkole vient d’achever les travaux de sa chapelle située au rez-de-chaussée du niveau bâtiment à côté de la réception. Le samedi 24 septembre 2016, à 10h30, le Vicaire Régional de l’Opus Dei en R.D. Congo, Mgr. Xavier Valdés, a béni la chapelle et a célébré la Messe de dédicace de l’autel devant un public qui remplissait les lieux. Parmi les participants se trouvaient une partie du personnel médical et administratif de Monkole ainsi que des bienfaiteurs congolais qui avaient supporté le projet de construction et d’installation de la chapelle.

Au cours de l’homélie, le Vicaire a rappelé que l’inauguration de la chapelle se réalise dans l’Année Sainte de la Miséricorde convoquée par le pape François en décembre 2015. Dorénavant les patients de Monkole peuvent, non seulement recevoir tous les soins de la part du personnel qui s’efforce d’appliquer toute la science et les compétences possibles, mais aussi disposer d’un lieu où, ceux qui peuvent se déplacer, aller prier et recevoir les grâces de la Miséricorde divine.

La chapelle est de couleurs chaudes (murs beiges et boiseries auburn) et dispose d’un autel en marbre marron surmonté d’un retable représentant la Crucifixion, œuvre de l’artiste sévillan Ignacio Valdés. Au pied de la Croix, aux côtés de la sainte Vierge et de saint Jean se trouvent, à gauche, les saintes femmes et, à droite, à genoux, saint Josémaria, le fondateur de l’Opus Dei, en habits liturgiques ainsi que le bienheureux Alvaro del Portillo, son successeur qui a encouragé la promotion de Monkole, en soutane, profondément recueilli en prière. A leur côté se trouvent un couple de Congolais et leur enfant regardant le crucifié, avec une grande piété et une vive douleur. Le retable invite tous les visiteurs à la prière et, en particulier les malades, à offrir leur maladie au Christ et s’unir à Lui.

La chapelle est d’une capacité de 40 places. En plus des malades, les accompagnants et les professionnels de l’hôpital peuvent aussi s’y rendre pour prier et confier leurs intentions au Seigneur.

L’inauguration de la chapelle coïncide également avec les célébrations de l’année jubilaire des 25 ans d’existence du Centre Hospitalier Monkole et le 5ème anniversaire de la bénédiction de l’hôpital, encore en construction en juillet 2011, par le prélat de l’Opus Dei, Mgr Xavier Echevarria. Lors d’un précédent voyage pastoral en RDC il avait rappelé aux employés de l’hôpital : « je demande à Dieu de tout cœur de bénir le travail que vous réalisez. Cela me donne une grande joie et j’élève mon âme en action de grâces au Seigneur, parce que, ici aussi vous suivez, même matériellement, les premiers pas par lesquels la Sainte Trinité voulut que l’OEuvre commence : au milieu des malades. Mettez beaucoup d’amour, voyez le Christ dans les patients et le travail de ce centre hospitalier multipliera le service pour les âmes dans cette terre bénie du Congo ».

Depuis 25 ans, Monkole a accueilli de nombreux malades des quartiers pauvres de Kinshasa. Actuellement plus de 60.000 consultations et 5.000 hospitalisations par an dans différentes spécialités médicales sont réalisées à Monkole.