Écoutez les jeunes : "Suis-je capable de parler à Jésus ou ai-je peur du silence ?"

Mariam, Kenyane, jeune étudiante en ingénierie, est convaincue que Jésus-Christ peut être entendu à travers les expériences ordinaires de notre vie.

Témoignages personnels

Le Saint-Père a exprimé à maintes reprises, qu’il tient à "écouter les jeunes : les jeunes catholiques et non-catholiques, les jeunes chrétiens et les jeunes d'autres religions ; et les jeunes qui ne savent pas s'ils croient ou non, tous, en fin de compte ; parce qu'il est important que vous parliez, que vous ne vous permettez pas que l’on vous bâillonne " (Discours aux jeunes du Chili, 17 janvier 2018).

À cette occasion-là, ilconvoqua une rencontre synodale en octobre prochain sur le thème : "Jeunes, foi et discernement vocationnel".

Suite à ce souhait du Saint Père, des jeunes de différents pays du monde partagent leurs soucis et répondent aux questions que le Pape leur pose.

DES JEUNES DE DIFFÉRENTS PAYS DU MONDE PARTAGENT LEURS préoccupations.

La deuxième vidéo présente Mariam, une étudiante en ingénierie mécanique au Kenya. Elle répond à la question du Pape : "Est-ce que je parle à Jésus ou ai-je peur du silence ? Elle est personnellement touchée par l'intérêt du Saint-Père à aider les jeunes à entendre la voix de Dieu grâce à la prière. Mariam est convaincue que s'arrêter pour prier vaut la peine, et elle explique comment elle parvient à dialoguer avec Jésus à travers les expériences quotidiennes de sa vie.

La série "Youth Speaking Out" démarre avec des phrases que François a prononcées lors de la rencontre pré-synodale qui a eu lieu à Rome en mars dernier, avec des jeunes des cinq continents. Là, il les a stimulés à "parler courageusement. Sans fausse honte. Vous savez bien comment vous y prendre dans ce sens."