Concours Erudissimes à la Résidence Oloma

Son objectif est de mener les participantes à une réflexion pour apporter leur contribution au développement de la société.

Nouvelles R.D. du Congo
Opus Dei - Concours Erudissimes à la Résidence Oloma

Le 2 mars 2019, la Résidence Universitaire Oloma a organisé la deuxième édition du concours adressé aux élèves finalistes de Kinshasa. Ce concours s'appelle Erudissimes et son objectif principal est de mener les participantes à une réflexion concrète et réaliste sur ce qu'elles peuvent faire dès maintenant pour apporter leur contribution au développement de la société.

Pour ce faire, le Concours a l'ambition d'éveiller la sensibilité des participantes sur les problèmes qu'elles côtoient au quotidien et la nécessité conséquente de ne pas en être des observatrices passives, mais de se creuser les méninges pour savoir ce qu'elles peuvent faire, aujourd'hui et maintenant pour apporter leur petite pierre à l'édification de la société.

ERUDISSIMES veut, en même temps, inviter les participantes à avoir le courage de leurs idées. Savoir les partager et les défendre, avec conviction, courtoisie et esprit d'ouverture aux remarques qui sont un bon moyen d'apprendre des autres et de s'enrichir.

C'est pour cette raison que le concours ERUDISSIMES se fait sous forme d'un débat au cours duquel les concourantes exposent leurs projets respectifs et doivent ensuite en défendre le bien-fondé en répondant aux questions des autres concourantes et/ou du public. Cela, dans une ambiance de cordialité.

Ce concours a lieu au mois de mars comme un appel aux jeunes filles à donner un contenu plus riche à la célébration de la Journée Internationale de la Femme. La thématique de cette année était la suivante: " QUEL EST TON PROJET POUR LA FEMME ? "

Une sous-question concrétisait la thématique générale : " Comment exploiterais-tu les potentialités de la femme ou des femmes de ton milieu, pour faire de ces dernières des moteurs du développement social dudit milieu, au regard du ou des problèmes que tu y identifies ? "

Ce projet devrait être une réponse à un problème identifié et devait aussi prévoir une action à mener pour atteindre un résultat concret. Il devait donc être, réaliste, viable et pouvoir impliquer ceux qui en bénéficieraient.

6 écoles de Kinshasa ont participé à cette activité en y envoyant deux participantes et leurs collègues pour les soutenir. Les différents projets présentés et les écoles qui les ont présentés sont les suivants:

- l'Ecole Betyna a épinglé l'amélioration des conditions économiques des femmes,
- le Complexe scolaire Saint Ignace a relevé le problème de détection du cancer de sein auprès de la femme en milieu rural,
- Le Lycée Notre Dame du Bon Secours à suggéré de regrouper les femmes maraîchères pour les aider à sortir de la précarité dans laquelle elles vivent.
- Le Lycée Mpiko à souligné le problème de maltraitance des employées de maison, à cause du cumul des fonctions de celles-ci, l'inexistence du contrat de travail, etc. les filles ont ainsi milité pour l'humanisation de ce secteur.
- Le Complexe scolaire Cardinal Malula à évoqué le problème de la femme désœuvrée en proposant que soient créées des structures pour l'amélioration des conditions de la femme.
- Quant au Lycée Liziba, les élèves se sont plus penchées sur la formation en vertus humaines de la petite fille à travers un livret qui regrouperait sept vertus à inculquer à la petite fille âgée de sept à huit ans. Le livret s'appelle " J'apprends à vivre ".

Vu l'originalité, la particularité du projet et l'implication des élèves dans leur projet, le jury a primé le Lycée Liziba avec la première place au concours Erudissimes, édition 2019.

A ce jour, les élèves du Lycée Liziba, luttent pour mettre en pratique les résolutions pour la réalisation de ce projet. Elles en sont très enthousiastes, et cela a servi pour qu'elles pensent un peu plus aux besoins des autres et tachent d'en trouver des solutions conséquentes.