Number of articles: 5

Au fil de l’Évangile de vendredi : "Rends-moi compte de ta gestion".

Commentaire du vendredi de la 31ème semaine du temps ordinaire. "“Qu’est-ce que j’apprends à ton sujet ? Rends-moi les comptes de ta gestion, car tu ne peux plus être mon gérant.” Jésus nous encourage également à profiter du temps présent en vue du salut, en sachant que l'avenir se poursuit dans l'aujourd'hui et le maintenant.

Commentaire de l'Évangile

Au fil de l’Évangile de vendredi : Eucharistie, nourriture de la vie éternelle

Commentaire du vendredi de la 3ème semaine de Pâques. "Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle". La vie est toujours un cadeau qui nous est offert à travers la nourriture. L'Eucharistie nous rappelle notre indigence et, en même temps, l'amour d'un Dieu qui nous appelle à une vie qui ne passe pas.

Commentaire de l'Évangile

Au fil de l’Évangile de samedi : La foi, lumière du cœur

Commentaire du samedi de la 3ème semaine de Pâques. "Cet enseignement est rude, qui peut l'entendre ?" L'acceptation ou le rejet des paroles de Jésus sont fondés sur une attitude préalable de bonnes ou de mauvaises dispositions. Lorsque l'âme est disposée à le faire, alors, dans le cœur, s'ouvre une porte par laquelle la lumière peut entrer, ce qui nous permet de voir avec les yeux du Christ.

Commentaire de l'Évangile

Au fil de l’Évangile de jeudi : Les noces de l'Agneau

Commentaire pour le jeudi de la 20ème semaine du temps ordinaire. "Le Royaume des Cieux est semblable à un roi qui célébra les noces de son fils". Il est très important que ceux d'entre nous qui assistent fréquemment à l'Eucharistie se sentent interpellés par les Noces du Roi, où le Seigneur attend de nous que nous y assistions avec les bonnes dispositions.

Commentaire de l'Évangile

Au fil de l’Évangile de dimanche : Jésus, celui qui aime

Commentaire du dimanche de la 28ème semaine du temps ordinaire (cycle B). "Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima". Dieu nous aime tellement que nous avons parfois du mal à le croire. Ses gestes sont les gestes d'un homme amoureux. Le Seigneur n'est pas pressé avec nous, il a toujours le temps de fixer son regard sur chacun d'entre nous.

Commentaire de l'Évangile